Borloo et le "gratin de nouilles" : son tacle à Macron sur le plan banlieue

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 28 juin 2018 - 13:55
Image
Emmanuel Macron et l'ancien ministre Jean-Louis Borloo le 22 mai 2018 lors de la présentation du plan pour améliorer la vie dans les quartiers en difficultés
Crédits
© ludovic MARIN / POOL/AFP/Archives
Emmanuel Macron et Jean-Louis Borloo, en mai dernier.
© ludovic MARIN / POOL/AFP/Archives
Jean-Louis Borloo a sorti la sulfateuse et dézingué Emmanuel Macron, ce jeudi matin sur RTL.

Alors qu'il semblait avoir accepté d'avaler la couleuvre du rejet -très sec- de son plan banlieue par Emmanuel Macron, Jean-Louis Borloo sort désormais les crocs. L'ancien ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy a ainsi dénoncé le "jeune monde (...) inefficace et dangereux" porté par le président en exercice, ce jeudi matin sur RTL.

"Il faut faire attention à ce que notre pays ne se retrouve pas dans la situation désagréable où le gratin se sépare des nouilles", a tenté d'imager Jean-Louis Borloo. Si cette formulation quelque peu hasardeuse a immédiatement focalisé l'attention sur les réseaux sociaux, le message n'en est pas moins une sévère attaque contre Emmanuel Macron.

"Moi, mon sentiment c'est qu'on est en train de remplacer le vieux monde des solidarités par le jeune monde des abandons de ceux qui ont besoin de la solidarité", a ainsi développé l'auteur du plan banlieue remis fin avril.

Sur le même sujet- Plan Borloo: "Opération enfouissement", pour la presse

Emmanuel Macron avait ainsi totalement rejeté ce rapport, qu'il avait pourtant  lui-même commandé. Le motif? "Ça n’aurait aucun sens que deux mâles blancs (lui-même et Borloo), ne vivant pas dans ces quartiers, s’échangent l’un un rapport et l’autre disant, «on m’a remis un plan, je l’ai découvert». Ce n'est pas vrai, ça ne marche plus comme ça", avait ainsi déclaré le président devant un parterre de 600 invités, dont de nombreux journalistes. Une humiliation publique pour Borloo.

Et depuis? Rien. Et c'est bien ce qui écœure Jean-Louis Borloo. Au point que l'ancien ministre, de droite, qui a longuement travaillé sur ce plan, que d'aucuns espéraient comme la mise en œuvre -enfin- du volet social de la politique du président, a tiré à boulets rouges sur le "président des riches" ce jeudi matin.

Lire- Banlieues: Hamon espère que le gouvernement aura "le quart de l'ambition" du rapport Borloo

La France est "une monarchie qui n'a plus de moyens, et ce qui me dérange c'est que les quelques moyens qu'elle a, elle a décidé d'arbitrer pour permettre à ce qui courent le plus vite de courir de plus en plus vite", a-t-il ainsi dénoncé. Avant de conclure, à l'adresse directe d'Emmanuel Macron: "Cette vision de la société, je la trouve inefficace et dangereuse". Et c'est un premier de cordée qui le dit.

À LIRE AUSSI

Image
Emmanuel Macron et Jean-Louis Borloo, le 22 mai 2018 à Paris
Borloo assure n'avoir "aucun problème" avec Macron
Jean-Louis Borloo a assuré mercredi n'avoir "aucun problème" avec Emmanuel Macron, estimant que "le président de la République est souverain" lorsqu'il commande un rap...
30 mai 2018 - 14:24
Image
Jean-Louis Borloo, auteur d'un rapport sur l'action à mener dans les quartiers prioritaires, le 22 mai 2018 à Paris
Banlieues : Borloo appelle à un "plan de reconquête républicaine"
Les banlieues "ne demandent pas d'assistance" mais leur "place dans la République", a affirmé mardi Jean-Louis Borloo, en appelant à un "plan de reconquête républicain...
22 mai 2018 - 14:26
Image
L'ancien ministre de la Ville Jean-Louis Borloo et le président de la République Emmanuel Macron à T
Borloo va aider Macron dans la mise en place du plan en faveur des quartiers en difficulté
L'ancien ministre de la Ville Jean-Louis Borloo, père de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), va aider Emmanuel Macron dans la mise en place du plan d...
14 novembre 2017 - 15:29
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.