Christiane Taubira répond sur Twitter à une allusion de Manuel Valls

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Christiane Taubira répond sur Twitter à une allusion de Manuel Valls

Publié le 10/08/2016 à 13:11
©Eric Feferberg/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Manuel Valls a lancé une pique lundi contre Christiane Taubira lors d'un déplacement à Nîmes, sur la politique pénitentiaire. Une allusion à laquelle l'ancienne Garde des Sceaux a répondu sur le site Twitter.

L'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira a répondu mercredi via Twitter à une pique lancée lundi par Manuel Valls, défendant son bilan en matière de politique pénitentiaire.

"#prisons, le quinquennat pénitentiaire a commencé en février 2016, ni budget ni PM avant; les prisons inaugurées sont tombées du ciel", a ironisé Christiane Taubira sur son compte Twitter.

En déplacement lundi à Nîmes où il visitait avec l'actuel ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas la maison d'arrêt de la ville, Manuel Valls avait déclaré qu'en matière de politique pénitentiaire "le gouvernement agit, et tout particulièrement depuis que Jean-Jacques Urvoas est garde des Sceaux". Une allusion à peine cachée à son inimitié notoire pour Christiane Taubira, ministre de la Justice de mai 2012 au 27 janvier 2016, date à laquelle elle avait démissionné du gouvernement, en raison de son désaccord "majeur" avec le projet de déchéance de nationalité de l'exécutif.

Christiane Taubira a par ailleurs tweeté une infographie agrémentée de chiffres pour défendre son bilan.

Selon ce document, 85 millions d'euros ont été dédiés en 2015 à la rénovation et à la sécurisation des prisons et 9.700 nouvelles places ont été financées sur le quinquennat.

Le riposte de celle qui a longtemps été la cible privilégiée de l'opposition au sein du gouvernement n'a pas manqué de faire réagir à droite.

"Valls tacle Taubira sur les prisons, puis Taubira tacle Valls.. Et la construction de prisons comme la réforme pénitentiaire attendent...2017!", a lancé sur Twitter Roger Karoutchi, sénateur LR des Hauts-de-Seine.

"Le débat (entre Valls et Taubir, NDLR) traduit le naufrage de ce quinquennat en matière de sécurité d'autorité et de justice. Pitoyable!", a pour sa part tancé le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, sur Twitter également.

Au 1er juillet, le nombre de détenus dans les prisons françaises a atteint un nouveau record avec 69.375 personnes incarcérées pour 58.311 places. Manuel Valls a promis lundi "un plan spécifique concret, précis et financé" sur le parc pénitentiaire à l'automne.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La tension a toujours été vive entre l'ancienne Garde des Sceaux et le Premier ministre.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-