Chronique d’un petit "Monde" ou les traditionnelles liaisons dangereuses entre exécutif et presse

Auteur(s)
G. Liguily, France-Soir
Publié le 25 janvier 2024 - 14:01
Image
Conflit d'intérêts au Monde
Crédits
F. Froger / Z9 pour France-Soir
Bruno Le Maire pour Ryan Nezzar il y a dix ans : "une couille molle". Copé ? "Une petite pute". "Il faut que jeunesse se passe", commentera sans doute, bienveillant, "Le Monde", "quotidien de déshérence" selon la formule de l'écrivain Philippe Muray...
F. Froger / Z9 pour France-Soir

FRANCE - Conflit d'intérêts au Monde : la liaison entre le chef du service politique du journal et un conseiller de Gabriel Attal, Rayan Nezzar, peut questionner sur la ligne éditoriale et politique du quotidien.

Potentiel conflit d'intérêts au sein du journal Le Monde

Ivanne Trippenbach, chef du service politique du quotidien du soir fondé par Hubert Beuve-Méry, se trouve être en couple avec Rayan Nezzar, fraîchement nommé au sein du cabinet du tout jeune Premier ministre Gabriel Attal. En prenant la tête du pôle action et comptes publics à Matignon, M. Nezzar suscite certaines inquiétudes au sein de la rédaction du Monde s'agissant de l'indépendance et l’objectivité potentielle de son service politique...

Rayan Nezzar est un proche de Gabriel Attal depuis plusieurs années. Fort de ses six ans au ministère des Finances, il a rejoint en 2022 le cabinet de celui qui était alors ministre délégué chargé des comptes publics, où il a notamment été chargé d’élaborer le plan de lutte contre les fraudes. En juillet 2023, il suit Attal au ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, où il s’occupe des ressources humaines et des politiques d'orientation, et travaille sur l'attractivité du métier d’enseignant, avant de prendre, le 9 janvier 2024, le chemin de Matignon.

Quand le chef du service politique d'un grand quotidien a noué une relation intime avec un membre du cabinet du Premier ministre, à quoi peut-on s’attendre ?

Contre-pouvoir ? Oui... Plutôt, tout contre.

Rayan Nezzar a rejoint la République en marche dès 2017 et a contribué à l'élaboration de son programme économique et social. En janvier 2018, il est nommé porte-parole du mouvement mais est contraint de démissionner peu de temps après en raison d’une controverse liée à d'anciens tweets injurieux : en 2013, alors étudiant à l'ENA, Nezzar avait, sur son compte Twitter, insulté des personnalités politiques et des journalistes, utilisant notamment le terme de “pouffiasse” pour désigner Valérie Pécresse. Il fut également l’auteur de tweets offensants envers Jean-François Copé, élégamment traité de “petite pute”, Bruno Le Maire étant, lui, considéré comme une “couille molle”... Nezzar aurait depuis espacé ses sorties sur son compte X. Peut-on parler d’erreur de jeunesse quand cette même jeunesse est aujourd’hui portée aux nues, seul argument de vente d’un nouveau Premier ministre sans expérience aucune ? 

À LIRE AUSSI

Image
Assemblée
Macron : les institutions, sujet tabou !
TRIBUNE - Drôle de conférence de presse du président de la République, en soirée, le 16 janvier à l'Elysée. Même si les chaînes de télévision les plus importantes avai...
23 janvier 2024 - 15:11
Opinions
Image
Ministres Tribunes Monin Sayanim
France : une République de sayanim (2) ?
TRIBUNE - Les nominations récentes d’un Premier ministre et de ministres sont, sous un certain rapport, des anecdotes sans grand intérêt. Surtout qu’elles interviennen...
19 janvier 2024 - 17:28
Opinions
Image
Gabriel Attal à l'Élysée, le 4 Juillet 2022
Remaniement : Gabriel Attal a choisi son équipe entre anciens et nouveaux
On prend les mêmes et on recommence ? Si Gabriel Attal a été choisi pour apporter un vent de fraîcheur à la Macronie, il voulait aussi un gouvernement "resserré". Fina...
11 janvier 2024 - 20:05
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.