Eric Dupond-Moretti, une plainte des magistrats tend un peu plus la situation du Garde des Sceaux

Eric Dupond-Moretti, une plainte des magistrats tend un peu plus la situation du Garde des Sceaux

Publié le 21/12/2020 à 10:03
Alain JOCARD / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Les magistrats ont décidé de franchir un nouveau pallier en portant plainte contre le garde des Sceaux, Eric Dupond Moretti. Une plainte qui risque de bloquer la Justice à court ou moyen terme.

Depuis sa nomination en tant que Garde des Sceaux au début de l’été dernier, « Acquitator », surnom donné à Eric Dupond Moretti, concentre l’opposition des magistrats. Les propos apaisants du nouveau Ministre de la Justice n’ont pas calmé les récriminations des magistrats, et une nouvelle étape vient d’être franchie.

Les conflits d’intérêts du Garde des Sceaux, entre fantasmes et réalité ?

Pour résumer sommairement la situation, les magistrats reprochent à l’ex-avocat de se servir de sa fonction pour régler des comptes. On pense bien évidemment à l’histoire des fadettes, et en tant qu’avocat, M Dupond Moretti avait alors dénoncé des « méthodes de barbouzes » à l’encontre du Parquet National Financier. Mais on se souvient aussi de la plainte, qu’Acquitator avait déposée conte un juge pour des propos tenus sur une chaine télévisée.

Quelques semaines plus tard, alors qu’il était devenu Garde des Sceaux, des enquêtes disciplinaires étaient décidées à l’encontre de ceux, que M Dupond Moretti fustigeait quelques semaines auparavant.

Une plainte qui pourrait conduire à un blocage de la Justice ?

Les magistrats ont immédiatement dénoncé des conflits d’intérêt, alors que la Chancellerie se bornait à souligner que les procédures étaient respectées en toute indépendance. Pour calmer la situation, le premier Ministre signait même un décret pour éviter tout risque de suspicion envers son Ministre.

Cela n’aura pas atténué les tensions, puisque le Syndicat de la Magistrature et l’Union Syndicale des magistrats ont déposé une plainte, le 16 décembre dernier, contre Eric Dupond Moretti pour « prise illégale d’intérêts ». Et lors de la conférence de presse, Katia Dubreuil, présidente du Syndicat de la magistrature, était, on ne peut plus clair :

En tant que ministre, il a exercé ses prérogatives pour poursuivre ses actions punitives. Il a cherché à se faire justice lui-même

Si la Chancellerie affirme être sereine face à ces accusations et déclare prouver l’honnêteté des différentes procédures, cette plainte aura des conséquences plus lourdes encore, risquant de rendre impossible toute discussion et négociation dans les semaines et les mois à venir. La justice souffrirait-elle alors d’un blocage total ?

 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le garde des Sceaux objet d'une plainte des magistrats !

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-