IVG à Versailles : mettez votre col roulé on part prendre le bus pour un million d’euros

Auteur(s)
G.Liguily
Publié le 04 mars 2024 - 12:19
Image
Versailles
Crédits
F.Froger / Z9
Réunion des chefs d'Etat à Versailles en mars 2022.
F.Froger / Z9

FRANCE - Mettez votre col roulé, on va prendre le bus… Ce lundi, en une organisation quasi militaire, 925 parlementaires seront embarqués à Paris direction Versailles, dans un convoi de bus. Sous haute escorte bien évidemment, en fermant routes et autoroutes au bon peuple. Au frais de qui ? Certainement pas de la princesse. Un but précis ? Aller voter l'inscription de l'IVG dans la Constitution. Depuis l'Assemblée nationale et le Sénat, nos bons députés et sénateurs, en ordre de bataille, quoi qu’il en coûte, vont entamer un périple d’une vingtaine de kilomètres, promis à être bouclé en un temps record, parole de motard de la gendarmerie et de la police nationale réunies.

Quant à la facture de cette pièce dont Roger Harth et Donald Cardwell auraient bien évidemment refusé de s’occuper en leur temps, elle apparaît si salée que certains commencent à y regarder de plus près. En effet, ce ne sont pas moins de 1850 voyages en bus qui ont été prévus, faisant potentiellement de cet événement le plus coûteux des rassemblements du genre depuis que l'on convoque le Congrès à Versailles. Si la dernière réunion de 2022 avait déjà fait grimacer avec une estimation de coûts allant de 400 000 et 600 000 euros, celle-ci promet de faire exploser les compteurs.

Un sénateur, visiblement préoccupé, ajoute à la liste des dépenses : le carburant, dont le prix a flambé, le blocage des routes, la sécurité renforcée, les collations, la retransmission vidéo, la location et le nettoyage de la salle, ces gens-là n'étant pas toujours très propres… Et c’est sans compter le temps passé à organiser, désorganiser, ou réorganiser l'acheminent de tout ce petit monde, obligeant la plupart des députés de province à quitter leurs circonscriptions pour la capitale. Coût supplémentaire : environ 150 000 euros rien que pour les trajets en train… Sans oublier le manque à gagner pour ces élus devant "prendre leur journée", qui représente une dépense supplémentaire de 555 000 euros.

En cette période où le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, prêche la frugalité en arborant son col roulé comme symbole d'austérité, cette débauche de moyens pour voir "le serpent des bus" s'étirer jusqu'à Versailles passe mal. Jean-Christophe Lagarde, Jean-Luc Mélenchon, et d'autres voix de l'opposition ne manquent pas de fustiger cette réunion, la qualifiant tour à tour d'inutile, coûteuse et symptomatique d'une hyperprésidence déconnectée des réalités, je dirais même plus : hors-sol. Alors que les estimations officieuses font déjà état d'un coût dépassant aisément le million d'euros, la question demeure : est-ce vraiment le prix à payer pour graver dans le marbre de notre Constitution le droit à l'IVG, ou assiste-t-on à une nouvelle extravagance financière à un moment où chaque euro du contribuable devrait compter ?

À LIRE AUSSI

Image
inflation
Malgré une inflation française à la hausse en août et parmi les plus élevées d'Europe, Bruno Lemaire défend ses mesures
POUVOIR D'ACHAT - L’inflation repart à la hausse en France. En recul depuis mars, les prix à la consommation ont augmenté en août de 1% sur un mois (contre 0,1% en jui...
04 septembre 2023 - 09:00
Société
Image
Autoroutes
Autoroutes : vingt ans de “superprofits” sans bande d'arrêt d'urgence
DOSSIER - Le 22 mars dernier, devant les commissions des Finances et du Développement durable de l’Assemblée nationale, Bruno Le Maire a reconnu que les calculs de la ...
10 avril 2023 - 09:30
Société
Image
Bruno Le Maire à l'Élysée, le 4 Juillet 2022
Autoroutes : Le Maire visé par une enquête préliminaire pour faux en écriture publique
Jeudi 29 février, le Parquet de Paris a confirmé que Bruno Le Maire et Claire Landais sont visés par une enquête préliminaire pour faux en écriture publique. L'affaire...
01 mars 2024 - 12:15
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.