Les "Mamans Louves" manifestent pour leurs enfants et réclament au président un débat public

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 04 novembre 2021
Mis à jour le 04 novembre 2021
Image
Mère louve
Crédits
France Soir
Manifestation jeudi 4 novembre, place de la Madeleine à Paris.
France Soir
Un rassemblement organisé par le collectif des "Mamans Louves" se tenait ce jeudi 4 novembre place de la Madeleine. Soutenu par la députée Martine Wonner qui était présente, le collectif demande un débat public à Emmanuel Macron sur la situation des enfants affectés par la gestion du covid.
 
Le collectif créé à la rentrée scolaire 2021, regroupe des mères issues de toute la France, de tous âges, et de tous horizons socio-professionnels. Ces femmes sont unies autour d'une même cause : le respect de l’autorité parentale dans la gestion de la crise du covid, ainsi que la défense et la protection des enfants.
 
 
Alerter !
 
Le collectif considère que "de manière générale, notre gouvernement se substitue à notre responsabilité de parents pour prendre des décisions ayant des conséquences fondamentales et parfois irréversibles sur la vie de nos enfants et ce n’est pas acceptable." Elles dénoncent certaines décisions car "elles portent atteinte à la santé psychique et physique, à l’éducation, aux valeurs essentielles que nous devons inculquer à nos enfants."
 
Un débat public
 
Les "Mamans Louves" souhaitent un débat public sur les thèmes de l’éducation, de la santé, et des droits des enfants, elles estiment que les mesures et lois mises en place doivent être débattues dans la sphère publique et ne pas être imposées. La porte-parole du collectif, Roxane Chafei, rappelle que : "Nous portons nos bébés, nous les mettons au monde, nous les veillons jours et nuits, nous leur donnons l’amour, le soin, l’attention et l’éducation dont ils ont besoin, et à ce titre, nous devons être concertées avant toute prise de décision pour eux."
 
Invitée sur Sud Radio, Roxane Chafei racontait : "La maîtresse de mon fils avait mis en place un système de jetons pour pouvoir respirer en dehors de la classe sans masque.»
Une autre membre du collectif, Christelle Comet, indiquait, toujours sur Sud Radio, que "dans une école on a fait venir la police à la cantine pour faire peur aux enfants en leur disant que s'ils ne mettaient pas le masque ils seraient punis"
 
Suite à ces nombreuses dérives liées aux mesures sanitaires à l’école, les "Maman Louves" ont donc déposé aujourd’hui à l'Élysée, une lettre à Emmanuel Macron, elles demandent un débat public pour les enfants.
 
Voir la lettre déposée à l'Elysée (PDF)
 
Suivre les "Mamans Louves" sur Facebook et sur Telegram
 

À LIRE AUSSI

Image
Marie-Estelle Dupont
Marie-Estelle Dupont : "hors sujet de culpabiliser les êtres humains d’avoir des besoins et des désirs"
Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne, psychothérapeute et auteur ("Se libérer de son moi toxique", aux éditions Larousse) est l’invitée de notre Entretien ess...
Publié le 25 mai 2021
Vidéos
Image
Manifestation 9 janvier
"Laissez respirer nos enfants" : les courageux manifestants, sur le (froid) vif
Où sont les hommes ? C'est un public de courageuses, plus que de courageux, qui est venu braver le froid mordant que le soleil hivernal peine à atténuer. Majoritaireme...
Publié le 10 janvier 2021
Politique
Image
Christian Velot
Vacciner les jeunes, pourquoi c'est une mauvaise idée, par Christian Vélot
EXTRAIT - ¨Faut-il vraiment vacciner les plus jeunes ?En cinq minutes, le généticien Christian Velot explique de manière claire et détaillée pourquoi c'est une erreur ...
Publié le 16 juillet 2021
Société