Loi Travail et manifestations : passe d'armes entre Cazeneuve et le FN à l'Assemblée

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 20 mai 2016 - 08:54
Image
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à l'Assemblée nationale.
Crédits
©Capture d'écran Daylimotion/LCP
Les députés FN Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard et Bernard Cazeneuve se sont opposés vivement jeudi à l'Assemblée au sujet de violences en marge de manifestations anti-Loi Travail.
©Capture d'écran Daylimotion/LCP
La situation a été tendue jeudi à l'Assemblée nationale entre BErnard Cazeneuve et les députés du Front national. Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont tenté de mettre en difficulté le ministre de l'Intérieur qui ne s'est pas laissé faire.

Les députés FN Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard et Bernard Cazeneuve se sont opposés vivement jeudi à l'Assemblée au sujet de violences en marge de manifestations anti-Loi Travail, au lendemain de la demande de démission du ministre de l'Intérieur par le FN .

"Centres-villes livrés à des émeutiers", "saccages" et "policiers blessés": "la dure réalité tranche avec votre discours de satisfaction quant au résultat et à l'efficacité de l'état d'urgence", a lancé la benjamine de l'Assemblée au ministre, à l'occasion des débats sur la troisième prorogation de ce régime d'exception.

"Vous n'avez de cesse de rendre hommage à nos forces de l'ordre. Qu'attendez-vous pour les protéger réellement?", a ajouté l'élue du Vaucluse, au lendemain de manifestations de policiers pour dénoncer une "haine anti-flics", avec le soutien de plusieurs élus de droite et d'extrême droite place de la République, à Paris.

"Vidé de sa substance, banalisé, l'état d'urgence semble être davantage devenu une arme médiatique pour le gouvernement qu'un blouclier protégeant les Français efficacement", a-t-elle encore déclaré, expliquant qu'elle n'était pas contre sa prolongation pour deux mois mais qu'elle attendait que le ministre "stoppe la chienlit qui prospère".

M. Cazeneuve a levé le ton pour lui répondre, reprochant à Mme Maréchal-Le Pen de venir "donner des leçons de fermeté et de sécurité" et aux élus FN d'avoir voté contre les lois antiterroristes notamment.

"Votre présidente de parti (Marine Le Pen) a demandé hier (mercredi) ma démission", mais "compte tenu de ce que sont ses actes, ses propos, compte tenu aussi de ce que sont les propos manipulatoires de toutes les organisations d'extrême droite", "non seulement je ne démissionnerai pas, mais je combattrai ce que vous faites et ce que vous dites", a-t-il tonné.

Gilbert Collard est ensuite monté au créneau, trouvant le ministre "pas à la hauteur de l'état d'urgence". "Le vêtement est trop grand pour vous, et vous disparaissez sous les loques de l'état d'urgence", a clamé l'élu du Gard, expliquant aussi que les lois antiterroristes sont à ses yeux "liberticides" et "ne protègent pas".

Il a aussi reproché au ministre, qu'il a rebaptisé "l'homme du désordre", de ne pas avoir porté plainte contre la CGT après une affiche sur les violences policières, ne pas avoir dissous "les organismes violents" ou "empêché l'imam de Brest de prêcher sa haine".

"Vous êtes un avocat qui ne connaît pas le droit" et "un gouailleur", a riposté M. Cazeneuve, rappelant la législation restrictive permettant la dissolution de groupes violents.

 

À LIRE AUSSI

Image
Une manifestation contre la loi Travail le 19 mai.
Loi Travail : à Paris, 14.000 manifestants selon la police, 100.000 d'après la CGT
Les opposants à la loi Travail ont maintenu la pression ce jeudi avec de nouvelles manifestations, blocages et grèves dans les transports ferroviaires et aériens. A Pa...
19 mai 2016 - 19:59
Politique
Image
Manifestation contre la loi Travail le 12 mai à Paris.
Paris : 19 nouvelles interdictions de manifester et appel du préfet à "se dissocier" des casseurs
De nouvelles interdictions de manifester ont été mises en place par le préfet de police de Paris Michel Cadot. Ce cernier appelle également les manifestants contre la ...
19 mai 2016 - 16:57
Politique
Image
Routiers camions
Loi Travail : nouvelles grèves et blocages des opposants ce jeudi
Toujours mobilisés contre la loi Travail, dont ils demandent le retrait, les opposants au texte mènent ce jeudi une nouvelle journée d'action. Les transports sont pert...
19 mai 2016 - 14:00
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.