Nombre de gilets jaunes samedi 19 : les chiffres officiels contestés

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 20 janvier 2019 - 11:30
Image
Des Gilets jaunes manifestent à Saint-Brieuc le 12 janvier 2019
Crédits
© Damien MEYER / AFP/Archives
Le nombre de gilets jaunes mobilisés samedi 19 janvier fait débat.
© Damien MEYER / AFP/Archives
Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, 84.000 gilets jaunes ont défilé lors de l'acte 10 samedi 19 janvier. Mais le groupe "Le nombre jaune" évoque près de 150.000 manifestants, avec une méthode de comptage nettement différente.

L'écart va presque du simple au double. Selon le ministère de l'Intérieur, 84.000 gilets jaunes ont manifesté dans toute la France samedi 19 janvier lors de l'acte 10 du mouvement. Mais pour la première fois, un autre comptage vient contredire ces données.

Cette journée a en effet été marquée par une volonté de la part des organisateurs de recourir à des modes de rassemblement plus conventionnels, avec manifestations déclarées et encadrées par un service d'ordre, mais aussi avec un comptage des manifestants.

Faute de structure du côté des gilets jaunes, le seul chiffre jusqu'à présent publié lors de chaque manifestation était celui du ministère de l'Intérieur, sans surprise critiqué par les manifestants. Un groupe baptisé "Le nombre jaune" a ainsi décidé de recenser lui-même le nombre de participants "en hommage au professeur d'arithmétique de Christophe Castaner".

Voir: Gilets jaunes - l'acte 11 du samedi 26 janvier déjà en préparation

Ce groupe affirme que ce sont au moins 147.365 gilets jaunes qui se trouvaient dans les rues samedi. Une estimation à minima selon lui puisque "certaines localités n’y sont pas ou ne sont pas chiffrées, par manque d’informations et référents locaux"

La différence est importante mais de tels rapports ont déjà été observés lors de manifestations "classiques" organisées par des syndicats ou autres groupes . 

Le Nombre jaune explique calculer "via photos/vidéos de nos référents" ainsi que via les chiffres diffusés par les médias locaux ou les préfectures. Une technique qui contraste avec celle des personnes équipées de compteurs manuels et dépêchés au niveau de certains points de passage. Technique employée par la police comme les syndicats, mais avec quelques différences et qui ont presque toujours abouti à des résultats sans rapport.

Pour dégager un chiffre "neutre", une vingtaine de médias avait testé une nouvelle méthode via un cabinet privé en mars 2018, lors des manifestations de cheminots et fonctionnaire. Elle avait conclu à 47.800 participants contre 49.000 pour la police et 65.000 personnes selons les organisateurs.

Lire aussi:

"Antisystème" mais aussi antisémite, l'ultradroite veut "aiguillonner les gilets jaunes" 

Les "gilets jaunes" restent mobilisés après le lancement du débat national 

Nancy: 2.000 "gilets jaunes" dans les rues, quelques heurts

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.