Nuit Debout : "Ma porte est ouverte" assure El Khomri

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 18 avril 2016 - 11:41
Image
JOEL SAGET / AFP
Crédits
©JoelSaget/AFP
Myriam El Khomri concède quril est "compliqué" pour elle de se rendre place de la République.
©JoelSaget/AFP
Invitée ce lundi de France Info, la ministre du Travail Myriam El Khomri a déploré les incidents et violences survenus en parallèle du rassemblement Nuit Debout, qu'elle se dit prête à rencontrer. Elle a également fait part d'une "vraie divergence de fond" avec la CGT.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a assuré lundi que sa porte était "ouverte" aux membres du mouvement Nuit Debout qui souhaiteraient la rencontrer, tout en condamnant les violences et incidents survenus à l'occasion de ces rassemblements nocturnes.

Alors qu'on lui demandait sur France Info si elle était prête à se rendre Place de la République, la ministre a répondu: "C'est compliqué bien évidemment pour moi d'y aller actuellement". Mais "si certains membres du collectif Nuit Debout (le) souhaitent, ma porte est tout à fait ouverte pour les rencontrer", a-t-elle ajouté.

Nuit Debout est né dans la foulée de la manifestation du 31 mars contre la loi travail défendue par Mme El Khomri, mais ce mouvement qui a essaimé dans plusieurs dizaines de villes dépasse la seule opposition à ce texte.

La ministre a qualifié de "particulièrement regrettables" les incidents qui ont entouré la venue samedi soir du philosophe Alain Finkielkraut, obligé de quitter les lieux sous les invectives. "Tout le monde doit pouvoir participer à ce débat", que les personnes qui se mobilisent sur la Place de la République souhaitent "démocratique", a-t-elle estimé. Elle a par ailleurs exprimé ses "craintes" et "inquiétudes, du fait que certaines personnes viennent profiter de ce mouvement pour casser". "La liberté de manifester n'est pas la liberté de casser", a-t-elle souligné.

Alors que la CGT ouvre ce lundi son Congrès à Marseille, la ministre du Travail a souligné avoir "une vraie divergence de fond" avec ce syndicat, qui réclame le retrait de son projet de loi sur la réforme du code du travail.

"Nous avons une divergence puisque certains syndicats sont plus dans la culture du compromis, ce qu'on appelle les syndicats réformistes, et d'autres syndicats sont dans le culte de la loi et refusent cet espace ouvert à la négociation" au sein de l'entreprise, a-t-elle dit.

"Ces deux conceptions-là, c'est celles que je retrouve aussi en interne dans ma propre famille politique aujourd'hui autour de ce projet de loi, entre la culture du compromis ou le culte de la loi".

 

À LIRE AUSSI

Image
Myriam El Khomri
Loi Travail : "nous avons trouvé un compromis équilibré", assure El Khomri
Suite aux concessions accordées par Manuel Valls aux organisations de jeunesse dans le cadre de la loi Travail, concernant notamment la surtaxation des CDD, la ministr...
12 avril 2016 - 13:58
Politique
Image
Un rassemblement "Nuit Debout" place de la République, à Paris.
"Nuit Debout", la place de la République devient l'agora des Parisiens
En 1958, le général de Gaulle y présentait la Constitution. Après les attentats de 2015 elle devenait mémorial. Et depuis deux semaines, le mouvement "Nuit debout" y i...
17 avril 2016 - 11:45
Politique
Image
Eric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes.
"Nuit Debout" : Finkielkraut insulté, la droite dénonce l'intolérance du mouvement
Les images du philosophe Alain Finkielkraut invectivé samedi soir place de la République ont suscité dimanche des réactions indignées au sein de la classe politique fr...
17 avril 2016 - 17:11
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.