Plan de Hollande contre le chômage: "trop peu, trop tard"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Plan de Hollande contre le chômage: "trop peu, trop tard"

Publié le 19/01/2016 à 07:29 - Mise à jour à 07:30
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La presse n'est pas convaincue par le "plan d'urgence" pour l'emploi présenté lundi par François Hollande. Les éditorialistes oscillent ainsi entre ironie et sévérité, déplorant une "vielle boîte à outils" contenant "les mêmes recettes qui ont échoué par le passé".

Déjà critique avant l'annonce du plan d'urgence contre le chômage, la presse reste peu convaincue ce mardi 19 après le discours de François Hollande lundi 18, de "rien ne va plus" à "trop peu, trop tard", les éditorialistes ne sont pas tendres.

"Quatre mots, au fond, suffisent à résumer ce énième plan d’urgence pour l’emploi : trop peu, trop tard", lâche Jean-Francis Pécresse des Echos qui reconnaît quelques avancées en estimant que "pour l’ essentiel, c’est bien à une opération de dissimulation que se livre le chef de l’exécutif."

Denis Daumin de La Nouvelle République du Centre ouest, clame que "rien ne va plus!" après que François Hollande ait décoffré "deux gros milliards, comme au casino" en rappelant que "c’est le sort d’un demi-million de chômeurs qui est en jeu".

Dans L’Alsace, Raymond Couraud a lui vu le président présentant son plan "comme le joueur malchanceux jette son ultime jeton sur le tapis vert du casino" et affirme que quoi qu'il arrive "il sera soupçonné de mieux défendre son emploi que ceux de ses compatriotes".

Pour François Ernenwein de La Croix, "son bilan sur l’emploi" reste le "talon d’Achille" du chef de l’État qui a "tenté une difficile synthèse entre les exigences du Medef et l’immobilisme prêté aux syndicats".

De son côté, Patrick Apel-Muller déplore dans L'Humanité que François Hollande ait "retenu les propositions les plus libérales de son ministre de l’Économie, celles qui le mettent en harmonie avec Pierre Gattaz, pour présenter des propositions contre le chômage… qui détruiront l’emploi".

"François Hollande a donc choisi de recourir aux bons vieux tours de magie que tous les gouvernements nous servent depuis un quart de siècle", regrette Bruno Dive dans Sud-Ouest.

Hervé Chabaud de L'Union a du mal à y croire: "les mêmes recettes qui ont échoué par le passé sont cuisinées avec un autre vocabulaire sans qu’on discerne ce qui, dans cette vieille boîte à outils, a désormais des vertus miraculeuses".

Enfin, Alain Dusart de L'Est Républicain, se demande avec ironie si: "François Hollande envisage de tourner un remake français de +Mission impossible+", et plus sérieusement: "s'il croit lui-même au scénario de son +plan pour l’emploi+ avec lequel il espère transformer plusieurs centaines de milliers de chômeurs en figurants spectateurs de sa fin de quinquennat".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"François Hollande a donc choisi de recourir aux bons vieux tours de magie que tous les gouvernements nous servent depuis un quart de siècle", dit Bruno Dive dans "Sud-Ouest".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-