Primaire à droite : ferme, Juppé défend "le droit des Français de l'étranger"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 06 mai 2016 - 15:31
Image
Alain Juppé en juin 2014.
Crédits
©Régis Duvignau/Reuters
Alain Juppé, candidat à la primaire à droite, défend "fermement" ce vendredi 6 dans un tweet "le droit des Français de l'étranger" à participer à cette primaire "dans de bonnes conditions".
©Régis Duvignau/Reuters
Face à la décision de Nicolas Sarkozy d'imposer le vote papier pour les Français de l'étranger, en vue de la primaire à droite, Alain Juppé a décidé de répliquer. Sur Twitter, il défend "fermement le droit des Français de l'étranger" à participer à cette primaire "dans de bonnes conditions".

Alain Juppé, candidat à la primaire à droite, défend "fermement" ce vendredi 6 dans un tweet "le droit des Français de l'étranger" à participer à cette primaire "dans de bonnes conditions", après la décision du bureau politique des Républicains d'abandonner le vote électronique.

"Je défends fermement le droit des Français de l'étranger à participer dans de bonnes conditions. ", écrit l'ancien Premier ministre sur son compte Twitter.

Dans un "message" aux Français établis à l'étranger publié sur son site de campagne, le maire de Bordeaux juge "incompréhensible" et "inacceptable" la décision du bureau politique.

Mardi, le bureau politique des Républicains, à la demande du président du parti Nicolas Sarkozy, a décidé, par 43 voix sur 47, d'abandonner le vote électronique au profit d'un vote papier classique, pour les 1,2 million de Français de l'étranger.

Cette décision a été contestée par la Haute autorité chargée du bon déroulement de la primaire et les principaux candidats à l'élection, la Haute autorité recommandant que le bureau politique de LR, instance dirigeante du parti, soit de nouveau saisi de la question.

"J'y serai et j'y défendrai fermement votre droit à participer dans de bonnes conditions à ce grand rendez-vous démocratique, que vous soyez ou non membre de ce parti", promet Alain Juppé.

Le maire de Bordeaux était absent au bureau politique qui a décidé d'abandonner le vote électronique. François Fillon et Bruno Le Maire n'étaient pas là non plus. Le BP des Républicains se réunit tous les quinze jours, en général le mardi en fin d'après-midi.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Primaire à droite : pour Mariton, "une nouvelle guerre interne" se profile
Face à la décision de Nicolas Sarkozy d'imposer le vote papier pour les Français de l'étranger, en vue de la primaire à droite, Hervé Mariton a estimé ce vendredi que ...
06 mai 2016 - 14:33
Politique
Image
FrédéricLefebvre-LR-Candidat
Primaire à droite : le coup de gueule de Frédéric Lefebvre contre Nicolas Sarkozy
Face à la décision de Nicolas Sarkozy d'imposer le vote papier pour les Français de l'étranger, en vue de la primaire à droite, Frédéric Lefebvre (LR) a haussé le ton....
05 mai 2016 - 12:53
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.