Régionales: Le Drian devra démissionner s'il est élu, annonce Hollande

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Régionales: Le Drian devra démissionner s'il est élu, annonce Hollande

Publié le 19/10/2015 à 10:31 - Mise à jour à 10:43
©Dominique Faget/AP/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): PP
-A +A

Jean-Yves Le Drian devra démissionner s'il est élu à la tête de la région Bretagne aux régionales de décembre prochain, a confirmé François Hollande en rappelant "la règle (...) du non-cumul", ce lundi matin. Le ministre de la Défense devra donc renoncer à l'une de ses fonctions. Oui, mais laquelle?

La règle, c'est la règle. François Hollande a confirmé ce lundi matin sur RTL que, s'il est élu à la tête de la Bretagne aux élections régionales de décembre prochain, Jean-Yves Le Drian devra démissionner de son poste de ministre de la Défense. "La règle, je l'ai posée: c'est celle du non-cumul", a ainsi rappelé le président de la République pour mettre fin aux rumeurs sur un éventuel empilement des postes par le ministre breton.

"Jean-Yves Le Drian est un très bon ministre de la Défense. Et il m'a accompagné dans des décisions très difficiles que j'ai eues à prendre, sur le Mali, la Centrafrique, l'Irak, la Syrie aujourd'hui. Il est candidat pour les élections régionales et je l'ai autorisé à pouvoir être candidat et être ministre de la Défense", a entamé le chef de l'Etat interrogé sur la candidature aux régionales du locataire de l'hôtel de Brienne. Une double tâche que son ministre "assumera pleinement", a ajouté François Hollande.

Mais, surtout, la question portait sur ce qui se passera après le scrutin, si jamais Jean-Yves Le Drian devait être choisi par les Bretons pour diriger leur région. Cumulera? Cumulera pas? "S'il est élu, il connaît parfaitement la règle. La règle, je l'ai posée: c'est celle du non-cumul", a tranché en direct sur RTL le président. Reste à savoir lequel, de son mandat de président de région ou de ministre, Jean-Yves Le Drian pourrait abandonner.

Le chef de l'Etat en a également profité pour lancer un avertissement, toujours en vue des élections de décembre. "Une région qui serait dirigée par le Front national, cela aurait des conséquences, y compris dans les décisions que ces élus auraient à prendre, de discriminations, d'abandons d'un certains nombres de politiques sociales. Cela aurait des conséquences économiques", a-t-il ainsi estimé. Puis de conclure: "cela mérite de réfléchir aux conséquences. (...) On ne joue pas avec ce type de comportement de votes".

 

Auteur(s): PP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Une région qui serait dirigée par le Front national, cela aurait des conséquences", a prévenu François Hollande en citant notamment les "discriminations" et les "conséquences économiques".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-