Réintégration des soignants non-vaccinés: finalement, le ministre de la Santé l’envisage

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 13 juillet 2022 - 17:45
Image
braun
Crédits
AFP
Le ministre de la Santé a fait savoir qu’il demanderait à la HAS et au CCNE de répondre à la saisine "le plus rapidement possible".
AFP

Un retournement de situation pour le moins inattendu. Tout juste une semaine plus tôt, le nouveau ministre de la Santé François Braun affirmait lors d'une audition à l'Assemblée nationale que la réintégration des soignants non vaccinés contre le Covid « n'est pas d'actualité ». Surprise : ce mercredi, il a annoncé au Sénat la saisine imminente de la Haute Autorité de santé (HAS) et du Conseil national d’éthique (CCNE) sur ce « sujet épineux », rapporte 20 minutes.

« Je me suis engagé à saisir dans les jours qui viennent les autorités de santé sur cette question particulière », a indiqué François Braun au Sénat lors d’une audition sur le projet de loi « de veille et de sécurité sanitaire », précisant ensuite que la requête serait adressée à la HAS et à la CCNE « cette fin de semaine ».

Soulignant qu’il souhaitait se conformer à « l’avis des scientifiques », le ministre de la Santé a fait savoir qu’il demanderait à la HAS et au CCNE de répondre à la saisine « le plus rapidement possible ». Il prévoit ensuite de convoquer « très rapidement » les syndicats de soignants « pour leur présenter ces avis et discuter des suites à donner », souhaitant « avoir une discussion transparente avec eux, (afin) que chacun prenne ses responsabilités, non pas sur des idées mais des arguments scientifiques précis ».

Pour rappel, le président de la République Emmanuel Macron désormais bien connu pour adopter des prises de position fluctuantes au gré de l’actualité, avait déjà évoqué cette piste le 29 avril, sans pour autant lui donner une quelconque suite concrète.

Devant la crise du personnel dans les hôpitaux, l’opposition au RN et à LFI exigent avec clameur à l’Assemblée et sur les plateaux de télévision la fin de l’obligation de vaccination pour les professionnels travaillant au sein d’établissements de santé, sociaux et médico-sociaux.

Le 12 juillet, la députée France insoumise Mathilde Panot pointait du doigt la contradiction du gouvernement qui autorise « des soignants positifs au Covid » à exercer alors que « des soignants négatifs au Covid mais non-vaccinés n'ont pas le droit de le faire ».

Même son de cloche du côté des députés du Rassemblement national qui réclament leur réintégration immédiate face à la situation « alarmante » de l'hôpital public.

La protestation va-t-elle finir par porter ses fruits ?

À LIRE AUSSI

Image
Mathilde Panot à l'Assemblée nationale, le 11 juillet 2022
"Loi Covid": l'Assemblée nationale adopte le texte sans passe sanitaire
Dans la nuit du 12 au 13 juillet, l'Assemblée nationale a adopté le projet de "loi Covid" (221 pour, 187 contre), après l'avoir amputé de moitié. L'article 2 du texte,...
13 juillet 2022 - 11:15
Politique
Image
Le Sénat, le 16 février 2022
Une tribune de sénateurs appelle à la suppression du projet de "loi Covid"
Le 13e texte de "loi Covid" venant d'être adopté à l'Assemblée nationale, après avoir été amputé de la réinstauration du passe sanitaire aux frontières, il va désormai...
13 juillet 2022 - 10:05
Politique
Image
L'UE recommande une quatrième dose pour les plus de soixante ans
Covid-19: l’UE recommande une quatrième dose pour les plus de soixante ans
Lundi 11 juillet, les autorités sanitaires européennes recommandaient officiellement la quatrième dose (ou deuxième dose de rappel, selon la presse mainstream) de vacc...
12 juillet 2022 - 13:50
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don