Sécurité globale : la loi de tous les dangers pour la démocratie

Sécurité globale : la loi de tous les dangers pour la démocratie

Publié le 17/03/2021 à 21:08 - Mise à jour le 18/03/2021 à 10:11
WW
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Wolf Wagner, journaliste pour FranceSoir
-A +A

Hier, mardi 16 mars, a débuté au Sénat la discussion en séance publique autour de la loi sécurité globale. Si le 3 mars dernier, l'article 24 initialement adopté par l'Assemblée nationale a été en partie réécrit par la commission des lois du Sénat, le reste de la loi, lui, n'a été, sur le fond, que peu retouché.

Depuis ses premiers jours, la loi sécurité globale a rencontré des oppositions de toutes parts. Si des manifestations continuent de réclamer son retrait total, nombreux sont les observateurs qui considèrent qu'elle représente avant tout un problème concernant son article 24 qui entend empêcher la diffusion d'images permettant d'identifier des forces de l'ordre.

Pourtant, lorsque l'on visionne Sécurité globale : de quel droit ?, un documentaire réalisé par Karine Parrot et Stéphane Elmadjian, qui questionne sept juristes sur les détails de cette loi, c'est bien l'ensemble de son contenu qui est pointé du doigt comme étant extrêmement dangereux pour notre démocratie.
 

Ainsi, pour découvrir :

- Comment cette loi, sans se soucier des citoyens, cherche à rassurer la presse tout en empêchant l'identification des policiers.

- À quel réel besoin répond cet article 24 et si son amendement remet totalement en cause son fondement.

- L'histoire d'une militante ennemie publique numéro 1 des forces de l'ordre et condamnée pour violences psychiques à leur encontre, et dont le cas est pris en exemple par Gérald Darmanin pour légitimer l'existence de cet article 24.

- Si ce même article ne chercherait en réalité pas davantage à protéger le gouvernement que les forces de sécurité.

- L'ensemble des différentes atteintes aux libertés contenues dans ce texte.

- Pourquoi cette loi donne les pleins pouvoirs à la Police et exclut la Justice.

- Pourquoi les policiers ne se sépareront plus jamais de leur arme.

- Pourquoi « C'est un projet de société »...

- Qui fonce tout droit vers une « société orwellienne »...

- Où l'espace public, cet « espace collectif où tout individu est chez lui. », est entrain de se réduire considérablement au point de faire un tri entre les citoyens autorisés ou non à y aller et venir librement.

- Quelles sont les technologies que le pouvoir souhaite mettre en place dans l'intention de vous surveiller, voire vous espionner, en permanence.

- Pourquoi cette loi est si technique que personne ne la comprend, ni les juristes ni les parlementaires, et comment le jeu démocratique est totalement pipé dans les discussions faites autour d'elle.


Il vous faudra pour cela lire cette longue analyse sourcée et détaillée qui, si vous la consumez jusqu'à son terme, ne devrait pas vous laisser indifférent en matière de réflexions nouvelles qu'elle pourrait faire naître chez vous. Dans le cas contraire, vous aurez toujours pour vous consoler l'occasion de vous dire qu'au moins vous serez devenu (presque) incollable sur les enjeux relatifs à cette loi !

Quoiqu'il en soit, si vous trouvez que les articles de presse ou que les débats autour de cette loi sont "chiants" et pompeux, vous avez raison, mais considérez qu'il soit possible que c'est précisément avec cette intention qu'elle a été rédigée, afin de mieux vous en détourner. 

L'analyse qui suit vous démontrera pourquoi. vous pouvez vous y intéresser sous un angle plus attractif. Pour la simple raison que vous êtes directement concerné.
L'analyse complète à lire en version PDF

 

Wolf Wagner est journaliste indépendant.


Sécurité Globale, de quel droit ? from Agiti Films on Vimeo
 

Auteur(s): Wolf Wagner, journaliste pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




-

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-