SNCF : Guillaume Pepy souhaite la suspension de la grève au nom de la "solidarité"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 03 juin 2016 - 19:40
Image
Guillaume Pepy
Crédits
©Charles Patiau/Reuters
"La solidarité ça veut dire concrètement suspendre la grève", a déclaré Guillaume Pepy.
©Charles Patiau/Reuters
Le président de la SNCF Guillaume Pepy souhaite une suspension de la grève au nom de la solidarité avec les Français qui souffrent des intempéries. "Avec ce qui se passe, on a besoin en ce moment à la SNCF de tout le monde", a-t-il déclaré ce vendredi assurant que "les cheminots sont capables de mettre un instant leur drapeau dans la poche, par solidarité".

Le président de la SNCF Guillaume Pepy a dit ce vendredi 3 souhaiter la suspension de la grève au sein de l'entreprise publique, au nom de la "solidarité" avec les Français qui subissent notamment les conséquences des intempéries, dans un entretien avec l'AFP. "Avec ce qui se passe, on a besoin en ce moment à la SNCF de tout le monde", a affirmé le dirigeant d'entreprise. "Je sais qu'à la SNCF, les cheminots sont capables de mettre un instant leur drapeau dans la poche, par solidarité".

"Compte-tenu de ce que vivent les gens aujourd'hui, en région parisienne, dans la partie nord du pays, je suis sûr qu'avec cette situation, il y a pas mal de cheminots qui se disent que cette grève devrait être suspendue. Tout le monde devrait se poser la question sérieusement", a ajouté M. Pepy. "C'est ce que les usagers attendent (...) de la solidarité", a-t-il encore assuré. "Et la solidarité ça veut dire concrètement suspendre la grève". Il a évoqué les "conséquences catastrophiques" des inondations sur le réseau ferroviaire, en particulier en Ile-de-France, des dégâts qui se compteront selon lui en dizaines de millions d'euros.

"Les intempéries ont des conséquences très rudes sur le réseau et la vie des usagers, il y a plus d'une trentaine de points sur le réseau sur lesquelles les équipes de SNCF Réseau sont en intervention, certaines prendront au moins une semaine", a-t-il dit. Par exemple, la circulation sur la voie Paris-Versailles, la ligne N du Transilien, "ne reprendra que vendredi prochain au plus tôt" en raison d'un affaissement à la hauteur de Clamart (Hauts-de-Seine), a-t-il indiqué. Même délai pour la réouverture d'un tronçon Sud du RER D, où en raison de "cinq glissements de terrain sur un kilomètre, il y a 50.000 tonnes de matériaux à déblayer".

M. Pepy, interrogé en outre sur une éventuelle démission en raison de divergences avec le gouvernement, alors qu'une réunion de négociation ultime sur le travail des cheminots est prévue lundi 6, a répondu: "je suis à mon poste avec les équipes, et à fond".

À LIRE AUSSI

Image
Des personnes dans une gare SNCF.
Grève SNCF : encore d'importantes perturbations ce vendredi
Pour le troisième jour consécutif, le trafic des trains sera perturbé ce vendredi en raison d'une grève illimitée à la SNCF. Mais désormais, seuls deux syndicats pours...
03 juin 2016 - 09:22
Lifestyle
Image
Un TGV.
SNCF : la grève reconduite pour vendredi 3, d'importantes perturbations attendues
La grève à la SNCF, lancée mardi par trois syndicats, a été reconduite ce jeudi pour vendredi par l'ensemble des assemblées générales de grévistes. Les perturbations d...
02 juin 2016 - 22:10
Lifestyle
Image
Des personnes dans une gare SNCF.
Grèves : le trafic perturbé à la SNCF, normal à la RATP
Le trafic SNCF est encore très perturbé ce jeudi en raison d'une grève illimitée lancée pour peser dans la phase finale des négociations sur le temps de travail des ch...
02 juin 2016 - 12:53
Lifestyle

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.