Tête-à-tête avec Christophe Dettinger, épisode 5 : Le Procès

Auteur(s)
Wolf Wagner, pour FranceSoir
Publié le 28 avril 2022 - 20:30
Image
Tête-à-tête avec Christophe Dettinger
Crédits
DR
« Ce n'est plus une affaire de justice, c'est une affaire d'État ». C'est avec ce ressenti, et après un mois de détention, que Christophe Dettinger se présente, le 13 février 2019, à son jugement.
DR

Le cinquième épisode de votre série-documentaire sur l'emblématique boxeur des Gilets jaunes s'attarde aujourd'hui sur un jour particulièrement marquant pour lui. Celui de son jugement.

«  Ce n'est plus une affaire de justice, c'est une affaire d'État  ». C'est avec ce ressenti, et après un mois de détention, que Christophe Dettinger se présente, le 13 février 2019, à son jugement.

Dans cet interminable procès où, raconte-t-il, il est resté «  2h30 debout  » avant qu'on ne lui donne «  enfin le droit de s'asseoir  », le verdict va très vite lui laisser un goût amer. Selon lui, le tribunal n'a «  jamais voulu entendre » la vérité, au point de l'amener à penser que «  c'était couru d'avance, j'étais coupable pour eux  ».

Coupable, il l'était en effet déjà pour un grand nombre de personnalités qui n'ont pas hésité à prendre position contre lui avant même l'avènement de son procès. Des membres les plus influents du gouvernement, jusqu'au président lui-même, en passant par les différents syndicats de police, quand il ne s'agissait pas directement des victimes, tous ont tenté d'influencer le verdict en amont du jugement en condamnant avec force dans la presse les actes perpétrés par l'ancien boxeur lors du huitième samedi de mobilisation des Gilets Jaunes.

Tous  ? Non. Deux témoignages extrêmement précieux pour Christophe ont également émergé. Celui de son ancien entraîneur, Jacky Trompesauce, et celui de la fameuse « Dame en rouge », Gwenäelle. 

Gwenaëlle que l'on retrouve justement dans cet épisode, un mois après que Christophe lui avait porté assistance sur la passerelle. C'est cette fois à son tour de venir au tribunal témoigner en sa faveur. Interrogée par la presse, avant et après l'audience, elle ne mâche pas ses mots et accuse le gendarme d'avoir voulu la «  tuer  ». Une prise de position directe et franche qui relève, selon elle, de «  son devoir de citoyen de dire la vérité  »... et qui ne manque pas de forcer l'admiration de Christophe  !

C'est donc une journée riche en émotions que nous vous invitons à suivre dans Le Procès, le cinquième épisode de votre Tête-à-tête avec Christophe Dettinger.

 

Voir aussi : tous les épisodes de la série "Tête-à-tête avec Christophe Dettinger" sur videos.francesoir.fr

À LIRE AUSSI

Image
Dettinger épisode 4
Tête-à-tête avec Christophe Dettinger, épisode 4 : Les Cagnottes
Ce nouvel épisode de notre série-documentaire s'intéresse à la cagnotte en ligne ouverte pour venir en aide à l'ancien boxeur.Après les déclarations des syndicats de p...
19 avril 2022 - 19:41
Politique
Image
Dettinger épisode 3
Tête-à-tête avec Christophe Dettinger, épisode 3 : "Les Mots d'un gitan"
Ce troisième épisode revient sur les lourdes accusations lancées dans la presse par les gendarmes mobiles. Les deux gendarmes, impliqués dans les échanges de coups ave...
16 avril 2022 - 11:42
Politique
Image
Le boxeur Gilet jaune, Christophe Dettinger
"Il a été matraqué par les politiques" Christophe Dettinger, le boxeur Gilet jaune se livre sans tabou
Le boxeur Christophe Dettinger, célèbre pour avoir usé des poings contre les forces de l’ordre en janvier 2019, est la figure centrale d'une série-documentaire revenan...
08 avril 2022 - 22:10
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.