Thierry Solère, un député LREM mis en examen pour conseiller le chef de l’Etat

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Thierry Solère, un député LREM mis en examen pour conseiller le chef de l’Etat

Publié le 23/11/2020 à 10:51
GONZALO FUENTES / POOL / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Député des Hauts de Seine, Thierry Solère a confirmé son rôle de conseil politique d’Emmanuel Macron. Mis en examen depuis plus d’un an, son rôle est déjà décrié et vivement critiqué.

En réaction à une information à une information publiée par le Journal du Dimanche, le député LREM des Hautes de Seine, M Thierry Solère, et le député européen LREM Stéphane Séjourné ont confirmé renforcé leur rôle de conseil politique auprès du président de la République. Bien que le terme de conseiller ne soit pas officiellement reconnu, les deux élus rappellent qu’il s’agit de renforcer une relation « non institutionnelle » qui fonctionne depuis longtemps, comme l’a rappelé Thierry Solère :

«En tant que député, je n'ai évidemment aucune fonction à l'Elysée (…) mais j'ai depuis trois ans un rôle politique. On va avoir un rôle politique renforcé auprès du chef de l'Etat dans cette nouvelle organisation»

Un élu de la République en Marche, soupçonné de fraude 

Ancien membre de l’UMP (il a rejoint LREM en 2017), Thierry Solère, un proche de l’ancien premier Ministre Edouard Philippe, avait été porte-parole de la campagne présidentielle de François Fillon, poste duquel il démissionna en mars 2017. Ce sont surtout les accusations, dont il fait l’objet, qui ont fait couler beaucoup d’encre depuis l’annonce de son rôle auprès du Chef de l’Etat.

En effet, le député des Hauts de Seine a été mis en examen, en octobre 2019, pour fraude fiscale, trafic d’influence passif et détournement de fonds publics.  Si M. Solère a toujours contesté les faits qui lui sont reprochés, sa désignation en temps que conseil d’Emmanuel Macron laisse néanmoins à réfléchir.

Depuis son élection, le Président de la République a toujours essayé de suivre le cap de ce qu’il appelait de ses vœux pendant la campagne, la moralisation de la vie publique, sans toutefois en donner une définition précise. Depuis son arrivée à l’Elysée, il a déjà connu plusieurs ministres, démissionnaires, avant même leur mise en examen, comme Laura Flessel, François Bayrou, Sylvie Goulard, François de Rugy...Une autre doctrine serait-elle applicable pour les conseillers ?

 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Thierry Solère déjà attaqué et critiqué pour sa mise en examen

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-