Covid: Bill Gates alerte sur l’arrivée d'un nouveau variant "encore plus mortel"

Covid: Bill Gates alerte sur l’arrivée d'un nouveau variant "encore plus mortel"

Publié le 03/05/2022 à 20:49
THOMAS KIENZLE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le milliardaire revient avec des prédictions bien sombres à l'occasion de la parution de son nouveau livre Comment prévenir la prochaine pandémie, à paraitre aux États-Unis ce mardi 3 mai. « Le cauchemar est loin d’être terminé. Il y a un risque supérieur à 5% qu’un variant encore plus virulent, contagieux et mortel soit généré », a déclaré le milliardaire Bill Gates au Financial Times, précisant qu’il était urgent de fabriquer un vaccin bloquant l’infection.

Si le conflit russo-ukrainien domine l'agenda international, le fondateur de Microsoft exhorte les dirigeants mondiaux à ne pas perdre de vue la crise du Covid-19. Celui-ci estime qu’« il serait fou de voir cette tragédie approcher sans mettre en œuvre les moyens nécessaires pour le bien des citoyens de ce monde. Les montants investis dans les systèmes de santé sont bien trop faibles, le risque de pandémie n’est pas pris au sérieux. Ceci est tragique car tout cet argent sauve des vies. Une vie sauvée coûte moins de 1 000 dollars ».

Voir aussi : Omicron, le concurrent redouté par Bill Gates

GERM, une nouvelle institution planétaire pour lutter contre les prochaines pandémies

Dans son nouvel ouvrage, visiblement certain qu’une nouvelle crise nous attend, le fondateur de Microsoft s’interroge sur le moyen de gérer la prochaine pandémie mondiale. « Le monde est-il prêt pour la prochaine épidémie ? Que pouvons-nous faire pour être mieux préparés ? » s'interroge le milliardaire Bill Gates dans un extrait publié par The Wall Street Journal.

Selon Bill Gates, si les nations travaillent en partenariat à la création d’une sorte d'OMS sous stéroïde dédiée uniquement à la gestion de crise, elles pourront s’en sortir. En ce sens, il propose la création d’une GERM (Global Epidemic Response and Mobilization), une nouvelle institution planétaire répondant précisément à cette problématique.

« Ce dont nous avons besoin, c'est d'une organisation mondiale bien financée avec suffisamment d'experts à plein temps dans tous les domaines nécessaires, de la crédibilité et de l'autorité, le tout dans une institution publique et avec mandat clair pour se concentrer sur la prévention des pandémies », envisage-t-il.

« L'OMS est acheté beaucoup par Bill Gates quand même »

Pour rappel, dans un entretien diffusé le 10 novembre 2021 sur BFMTV, le professeur Didier Raoult avait mis en cause les déclarations sanitaires de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), estimant que les larges investissements de Bill Gates lui faisait perdre sa crédibilité scientifique. Lors de cette interview, Bruce Toussaint avait demandé à Didier Raoult ce qu’il pense de l’estimation de l'OMS, qui considère que l’Europe pourrait déplorer 500 000 morts du Covid-19 d’ici le mois de février 2022. « Est-ce que vous aussi vous partagez cette inquiétude et ce constat ? » a demandé le journaliste au professeur marseillais.

« Plutôt que de se laisser enfumer par les différents médias», Didier Raoult a d’abord conseillé aux téléspectateurs de se rendre sur le site de l’institut américain John Hopkins pour consulter des données précises sur l’épidémie. Par la suite, le professeur ajoute : « L’OMS dit un peu ce qu’il veut…». Bruce Toussaint le relance: «  n’est pas sérieux l’OMS ?». L’intéressé répond alors : « Ça dépend quoi. C’est complexe. C’est acheté beaucoup par Bill Gates quand même ».

Le journaliste a alors tenté de le recadrer : « Bill Gates achète l’OMS ?  On est sur un dérapage complotiste là professeur Raoult », a-t-il réagi. « Ce n’est pas complotiste, c’est le financier majeur de l’OMS. (…) Tout ce que je dis, vous pouvez le regarder », a soutenu l’invité, qui a affirmé quelques instants plus tard que « la politique vaccinale du monde est dirigée par Bill Gates depuis une quinzaine d’années, d’abord par le Gavi (l’Alliance du Vaccin) et ensuite maintenant directement par l’OMS ».

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bill Gates alerte sur l’arrivée d'un nouveau variant "encore plus mortel" que Delta et Omicron

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-