Chili, Mercosur… rien n’arrête le fol agenda de Bruxelles

Auteur(s)
Lauriane Bernard, France-Soir
Publié le 26 janvier 2024 - 17:17
Image
Parlement européen
Crédits
Pixabay
Le Parlement européen a approuvé un nouvel accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Chili.
Pixabay

MONDE - Mercredi 24 janvier, en pleine révolte agricole, le Parlement européen a approuvé un nouvel accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Chili. Et le commissaire européen au commerce vient tout juste d’annoncer que le Mercosur serait signé avant les élections européennes.  

A quoi joue Bruxelles ? Alors que les manifestations des agriculteurs battent leur plein en Allemagne, que la France semble emboîter le pas, les députés de la commission du commerce international ont donné leur feu vert au “renforcement des liens politiques et économiques avec le Chili" par 66 voix contre 12 (et 4 abstentions). Le Parlement doit confirmer ce vote lors de sa deuxième session de février à Strasbourg.  

Agriculture contre combustibles  

D’un côté, cet accord prévoit de grandement faciliter les importations de matières premières et de combustibles (lithium, cuivre, hydrogène) vers l’Union européenne. Les entreprises spécialisées dans ce secteur auront aussi moins de contraintes pour s’implanter sur le territoire chilien. Mais tout cela a un prix, et comme souvent, c’est l’agriculture qui paiera la facture. En contrepartie, le texte prévoit d’abolir les droits de douanes à hauteur de 96 % sur les importations en provenance du chili.  

Avec l’entrée en vigueur de ce nouvel accord de libre-échange, les exportations chiliennes vers l’Hexagone pourraient atteindre 9 000 tonnes par an pour le porc, 4 000 tonnes pour la viande ovine, 2 000 tonnes pour le bœuf ! Le secteur de la volaille, déjà très perturbé par les importations ukrainiennes, passerait de 18 000 tonnes de poulet importées à près de 40 000 !  

Tout comme celui passé avec la Nouvelle-Zélande, le texte promet de protéger la commercialisation de 216 indications géographiques européennes. Il fait aussi mine de prendre des sanctions, “en dernier recours”, en cas de violation grave de l’Accord de Paris sur le changement climatique et sur les obligations sociales et de travail de l’Organisation internationale du travail. Sans doute pour faire oublier l’absence de réciprocité des normes entre les deux productions agricoles… Pas de quoi calmer la colère des agriculteurs, donc.  

Et, last but not least, le commissaire européen au commerce vient de faire savoir que l'accord avec le Mercosur serait signé avant les élections européennes de juin ! 

Une conclusion des négociations avec le Mercosur avant la fin de ce mandat  

Lors d’une conférence de presse à Bruxelles le 23 janvier, Valdis Dombrovskis, commissaire européen au commerce, a déclaré qu’une "conclusion de négociation avec le Mercosur est à portée de main avant la fin de ce mandat".  

Pour rappel, le traité Mercosur est signé depuis 2019, mais n’a jamais été ratifié en raison des inquiétudes européennes sur l’engagement écologique du Brésil. Des inquiétudes vite envolées une fois le président Lula réélu au pouvoir en janvier 2023, alors que les discussions étaient au point mort sous la présidence de Jair Bolsonaro. Une délégation européenne s’était rendue à Brasilia en septembre dernier, pour finaliser les négociations.  

Que se prépare-t-il dans les cartons ? Une libéralisation à 82 % des importations agricoles ! Les agriculteurs français apprécieront.  

À LIRE AUSSI

Image
Tarifs douaniers Ukraine
Les appels à limiter les importations ukrainiennes se succèdent
MONDE - Le 15 janvier, les ministres de l'Agriculture de la Bulgarie, de la Pologne, de la Hongrie, de la Roumanie et de la Slovaquie ont réclamé à Bruxelles le rétabl...
19 janvier 2024 - 15:11
Politique
Image
Lula
Mercosur  : le Brésil optimiste sur la conclusion d’un accord
COMMERCE INTERNATIONAL - Une réunion s’est tenue le 14 septembre concernant l’adoption de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et les pays du Mercos...
22 septembre 2023 - 11:15
Société
Image
Accord libre-échange UE Nouvelle-Zélande
Le Parlement européen approuve à une très large majorité l’accord de libre-échange avec la Nouvelle-Zélande
MONDE - Mercredi 22 novembre, le Parlement européen a largement adopté l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et la Nouvelle-Zélande. Ce texte va conduire ...
27 novembre 2023 - 19:57
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.