Covid : L'Islande envisage-t-elle de renoncer à la stratégie de vaccination générale?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 12 août 2021 - 15:22
Image
Le Parlement islandais à Reykjavik le 29 octobre 2016
Crédits
© Halldor KOLBEINS / AFP/Archives
En Islande, 93 % des habitants de plus de 16 ans sont entièrement vaccinés, et plus de 69 % de la population islandaise est entièrement vaccinée contre le COVID-19.
© Halldor KOLBEINS / AFP/Archives

Alors que le taux d'incidence du COVID-19 en Islande atteint un niveau record, les autorités islandaises commencent à revoir leur approche de la lutte contre la pandémie. Dimanche 8 août, dans une interview à la radio, l'épidémiologiste en chef islandais, Thorolfur Gudnason a declaré qu' « obtenir l'immunité collective par la vaccination générale est hors d'atteinte ». Il a également affirmé que pour obtenir l'immunité collective, il faudrait plutôt laisser le virus se propager dans la société, tout en empêchant l'hôpital de s'effondrer. Plus tard dans la journée, il a déclaré que ses propos avaient été mal interprétés et que la politique des autorités vis-à-vis de la pandémie en cours restait inchangée.

La vaccination ne prévient pas l'infection ou la transmission du COVID-19 autant que les experts l'avaient espéré

Certains médias ont interpreté les propos de Thorolfur Gudnason comme une déception officielle par rapport aux impacts de la stratégie islandaise de vaccination. En effet, lors de l’interview, l’épidemiologiste a signalé les limites de la vaccination, qui n’empêchent pas une réinfection, et il a même ajouté “qu'il faudrait laisser les gens se contaminer naturellement afin d'obtenir à terme une immunité collective”. Des déclarations qui n’ont pas été très bien acceptées.

Immunité collective grâce à la “contamination naturelle” mais pas de levée des restrictions pour propager librement le virus dans la société

En Islande, 93 % des habitants de plus de 16 ans sont entièrement vaccinés, et plus de 69 % de la population islandaise est entièrement vaccinée contre le COVID-19. Alors que les limites de la vaccination sont connues et que Thorolfur Gudnason a confirmé une prochaine phase de contamination naturelle contrôlée, il a clarifié plus tard que cela ne signifiait pas une levée des restrictions. En plus des restrictions aux frontières, l'Islande devrait continuer à appliquer des restrictions nationales pour empêcher la propagation du virus. Atteindre l'immunité collective reste cependant un objectif et l'épidémiologiste en chef a déclaré que l'Islande avait parcouru un long chemin vers cet objectif. "L'objectif est d'obtenir une immunité collective d'une manière ou d'une autre grâce à la vaccination, et nous l'avons essayé” a-t-il précisé

L’Islande ne renonce pas à la vaccination et prévoit même une troisième dose de vaccin pour les plus vulnérables

Thorolfur Gudnason revendique que la moitié des personnes vaccinées sont immunisées. D’autres pays commencent à s'ouvrir à l'idée de vivre avec le virus, tout en ayant mis en place une stratégie de vaccination. Comme l’Islande, l’Espagne commence à se rendre compte des limites de la vaccination. “Il est peut-être nécessaire de remettre en cause l’objectif de l’immunité collective, car contrairement à d’autres épidémies, celle du Covid est composée de nombreux variants, et l’imperfection des vaccins rapidement développés rend l’immunité collective difficile à atteindre” explique José Jiménez, chercheur au Département des maladies infectieuses du King's College de Londres. 

À LIRE AUSSI

Image
quizz déconfinement
En Nouvelle-Zélande, le confinement a provoqué une "dette immunitaire" chez les enfants
Face à la pandémie de covid-19, le confinement et l’ensemble des restrictions de déplacement ont-ils été efficaces pour limiter la propagation du virus ? La question r...
12 juillet 2021 - 16:55
Politique
Image
Laurent Montesino : l'entretien essentiel
"Si nous acceptons, ce chantage, nous accepterons tout" Laurent Montesino, l'Entretien essentiel
Dans ce nouvel entretien essentiel, nous recevons Laurent Montesino, un médecin réanimateur qui a notamment exercé à l’hôpital Bichat, à l’hôpital de Longjumeau et à l...
28 juillet 2021 - 18:47
Vidéos
Image
Boris Johnson
Boris Johnson veut alléger les mesures sanitaires, s'attirant les foudres du Lancet et de l'OMS
Une quinzaine de scientifiques ont co-signé une lettre publiée dans The Lancet afin de remettre en question les récentes décisions du Premier ministre britannique.Lund...
08 juillet 2021 - 15:23
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don