Boris Johnson veut alléger les mesures sanitaires, s'attirant les foudres du Lancet et de l'OMS

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 08 juillet 2021 - 15:23
Image
Boris Johnson
Crédits
DANIEL LEAL-OLIVAS / POOL / AFP
Boris Johnson
DANIEL LEAL-OLIVAS / POOL / AFP

Une quinzaine de scientifiques ont co-signé une lettre publiée dans The Lancet afin de remettre en question les récentes décisions du Premier ministre britannique.

Lundi 5 juillet, Boris Johnson annonçait vouloir se reposer sur "la responsabilité individuelle" des Britanniques, en levant au 19 juillet, l'essentiel des mesures sanitaires (port du masque, distanciation sociale, rouverture des salles de spectacles, etc.) Aussi, tout en incitant à "rester prudent", il voulait "permettre aux gens de prendre leurs propres décisions éclairées sur la façon de gérer le virus". Après s'être plié face aux recommandations gouvernementales, le Premier ministre reprend donc la position qu'il tenait au début de la crise.

Deux jours plus tard, la prestigieuse et critiquée revue The Lancet publie une lettre dans laquelle un groupe de scientifiques critiquent cette décision, intitulée : "L'infection de masse n'est pas une option, nous devons faire plus pour protéger la jeunesse".

Les auteurs rappellent que 68 % de la population est au moins partiellement vaccinée (51 % de la population générale étant entièrement vaccinés), et que vraisemblablement, 20 % de la population non-vaccinée est protégée par une infection récente du covid-19. Pourtant, ils freinent des quatres fers en insistant sur le fait qu'il reste ainsi 17 millions de personnes qui selon eux, ne sont pas du tout protégées. Aussi, ils fondent leur argumentaire sur cinq points précis : la transmission non atténuée, qui toucherait de manière disproportionnée les enfants et les jeunes non vaccinés ; les taux élevés de transmission dans les écoles, qui entraîneraient une importante perturbation de l'enseignement ; les données préliminaires de modélisation suggèreraient que la stratégie du gouvernement constitue un terrain fertile pour l'émergence de variants résistantes aux vaccins ; cette stratégie aurait un impact important sur les services de santé et sur le personnel soignant ; ces politiques continueraient à affecter de manière disproportionnée les personnes les plus vulnérables.

De son côté, le Dr Mike Ryan, membre de l'équipe de direction de l'OMS, y va de son grain de sel et s'insurge :

Traduction : "La logique qui consiste à dire que plus il y a de personnes infectées, mieux c'est, est, selon moi, une logique qui a déjà prouvé son absence de morale et sa stupidité épidémiologique".

La stratégie du "zéro-covid" est-elle meilleure ? D'après cet article du Huffington Post, datant du 28 juin, non : "Alors qu'ils affichaient un bilan sanitaire exemplaire, les pays zéro Covid-19 font face à une flambée de contaminations. Singapour [comme l’Australie] envisage désormais de changer de fusil d'épaule pour vivre avec le coronavirus."

En effet, si tout le monde s'accorde à dire que le nouveau variant Delta est plus contagieux mais moins dangereux, pourquoi persister et signer dans une telle stratégie de contraintes perpétuelles, quand le bon sens semble en faveur du "vivre avec" ? Est-il moralement acceptable et épidiologiquement pertinent, pour reprendre les termes de l'OMS, de continuer de confiner la population entière - qui a déjà beaucoup souffert de toutes ces restrictions de libertés, tout en interdisant les traitements précoces et en cultivant les conflits d'intérêts ?

Voir aussi : Pr Martin Kulldorff : "ne faites plus jamais de confinement !"

Enfin, jusqu'où faudra-t-il aller avec la vaccination pour considérer que l'immunité collective est suffisante et que les mesures sanitaires ne sont plus pertinentes ? À ce sujet, le gouvernement britannique devrait statuer d'ici au 12 juillet.

À LIRE AUSSI

Image
Halte vaccin
ARN vaccinaux de Pfizer, producteurs de protéines spikes
ANALYSE - « Je ne sais pas quoi qui mettent dans la seringue, mais il faut l’faire, ils l’ont dit dans le poste et à la télé »« J’l’ai fait "Pfizer" un nom, tu le dis ...
06 juillet 2021 - 14:24
Société
Image
Stats Portugal
Au Portugal, la bataille des chiffres des morts du covid-19 a commencé
« Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les maudits mensonges et les statistiques ».Cette fameuse citation attribuée au premier ministre britannique Benjam...
02 juillet 2021 - 18:46
Politique
Image
Trump vengeance
La vengeance de Donald Trump
CHRONIQUE - Pour les démocrates, la messe est dite. Ils ont réussi à anéantir leur ennemi juré numéro 1, Donald Trump. La gauche américaine a fait voter deux procédure...
21 juin 2021 - 19:12
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.