Italie : le gouvernement de Giorgia Meloni a réintégré les soignants non-vaccinés

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 01 novembre 2022 - 17:50
Image
Meloni
Crédits
Vincenzo PINTO / AFP
En raison d’une pénurie de personnel médical et sanitaire, les soignants non vaccinés ont été autorisés à reprendre le travail à compter de ce mardi 1er novembre en Italie.
Vincenzo PINTO / AFP

Pour faire face à la pénurie de personnel médical et sanitaire en Italie, le gouvernement de Giorgia Meloni a autorisé les soignants non vaccinés à reprendre le travail à compter de ce mardi 1er novembre. À gauche, l'opposition a dénoncé une décision qui va dans le sens des médecins dits "antivax". 

Ce lundi 31 octobre, la Première ministre italienne, Giorgia Meloni, a annoncé que les médecins et infirmières italiens suspendus pour avoir refusé de se faire vacciner contre le Covid-19 pourront reprendre le travail dès le 1er novembre.

Selon Giorgia Meloni, cette mesure pourrait permettre à près de 4 000 soignants de revenir dans les établissements de santé, plus d’un an après la mise en place de l’obligation de vaccination pour les personnels soignants, sous peine de sanctions et de suspensions.

La gauche vent debout contre cette décision

Sous la gouvernance de l'ex-président de la Banque centrale européenne Mario Draghi, l'Italie avait été le premier pays européen à imposer cette mesure, reprise dans plusieurs pays, dont la France.

Orazio Schillaci, ministre de la Santé en Italie, a expliqué que cette mesure a été abrogée dès le 1er novembre en raison d’une “pénurie de personnel médical et sanitaire”. À gauche, les élus ont vivement protesté contre cette décision, qui y voient une victoire des médecins "antivax".

Son gouvernement, le plus à droite depuis la Deuxième Guerre mondiale, a prêté serment il y a un peu plus d’une semaine avec la volonté de marquer une nette rupture avec les mesures de son prédécesseur M. Draghi. Dans la presse et dans l'opposition, Mme Meloni a été régulièrement accusée d'être "post-fasciste".

En France, les soignants non-vaccinés toujours suspendus

En France, les professionnels de santés qui ont refusé l'injection contre le Covid-19 restent suspendus. Le 4 octobre, au Sénat, la sénatrice Sylviane Noël (LR) avait interpellé le gouvernement sur la nécessité de procéder à leur réintégration pour pallier la pénurie d’effectifs dans les hôpitaux. "Le maintien de cette mesure est incompréhensible et relève davantage de la punition et de l’obstination que de la justification sanitaire", avait-elle lancé. Son interlocutrice, Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, lui avait signifié la volonté de persister dans cette voie.

Ce 1er novembre, sur Twitter, Mme Noël a interpellé le ministre de la Santé, François Braun, suite à la réintégration du personnel suspendu en Italie : "La France va-t-elle la seule au monde à maintenir cette mesure absurde et abjecte ?"

Lire aussi : “De la punition et de l’obstination“: Sylviane Noël cingle le refus du gouvernement de réintégrer les soignants suspendus

À LIRE AUSSI

Image
vaccin
Les vaccins anti-Covid peuvent causer des troubles menstruels, a admis l’agence du médicament
Les vaccins à ARNm contre la Covid-19 peuvent provoquer des troubles menstruels, a enfin admis l’Agence européenne des médicaments (EMA) ce 28 octobre 2022. Un évèneme...
29 octobre 2022 - 16:00
Société
Image
La nouvelle Première ministre italienne Giorgia Meloni prononce son discours de politique générale,
Meloni dément être fasciste et ancre l'Italie dans l'UE et l'Otan
La nouvelle Première ministre Giorgia Meloni a fermement ancré mardi l'Italie au cœur de l'UE et de l'Otan, affirmant son soutien à l'Ukraine et rejetant toute "proxim...
26 octobre 2022 - 12:55
Politique
Image
Sylviane Noël
“De la punition et de l’obstination“ : Sylviane Noël cingle le refus du gouvernement de réintégrer les soignants suspendus
Mardi 4 octobre, le Sénat a débattu sur les urgences hospitalières et les soins non programmés à la demande du groupe Les Républicains. À cette occasion, la sénat...
05 octobre 2022 - 14:30
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.