L’administration Biden “satisfaite” du sabotage des gazoducs Nord Stream

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 30 janvier 2023 - 16:30
Image
Victoria Nuland
Crédits
AFP via Getty Images
AFP via Getty Images

Washington continue de rejeter fermement les accusations selon lesquelles les États-Unis étaient impliqués dans les actes de sabotages des gazoducs sous-marins Nord Stream… mais l’administration Biden s’en félicite néanmoins ouvertement. C’est la sous-secrétaire d'État pour les Affaires politiques, Victoria Nuland, qui a exprimé cette position, lors d’une audience au Sénat le 26 janvier 2023.

La diplomate américaine, qui a été secrétaire d'État assistante pour l'Europe et l'Eurasie entre 2013 et 2017 sous Barack Obama, était interrogée par Ted Cruz, sénateur du Texas au Congrès des États-Unis depuis 2013. Sa question portait sur les sanctions imposées contre le gazoduc Nord Stream 2,  pour lesquelles “le président ukrainien Zelensky a prié, voire supplié, les États-Unis”, et leur efficacité : “Il a dit qu’adopter ces sanctions était, à ce moment-là, l'une de nos dernières chances pour prévenir l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Avait-il tort ?”.

Victoria Nuland ne répond pas à la question de savoir si de telles sanctions auraient réellement pu dissuader les forces russes de lancer une offensive militaire sur le territoire ukrainien. Près de six mois après les actions de sabotage sur les gazoducs, le conflit se poursuit et connaît un enlisement sans précédent.

Les États-Unis accusés d’être derrière l’acte de sabotage

La sous-secrétaire d'État pour les Affaires politiques s’est juste contentée de rappeler que Nord Stream “n’est qu’un morceau de métal au fond de la mer”, si tel était le souhait de l’Ukraine. Néanmoins, elle révèle que “l’administration [Biden] est très heureuse et satisfaite de savoir” que Nord Stream "soit dans cet état".

Elle affirme par ailleurs qu’elle a été “personnellement impliquée avec Antony Blinken” dans les négociations avec la Russie pour "empêcher cette guerre".

Quelques jours après les explosions de Nord Stream, les accusations contre le Kremlin ont commencé à pleuvoir. La secrétaire américaine à l'Énergie, Jennifer Granholm, avait déclaré qu’il “est hautement improbable que ces incidents soient une coïncidence”, blâmant la Russie. Le ministre allemand de l'Économie, Robert Habeck, avait également fait ce sous-entendu : “La Russie qui dit 'Ce n'était pas nous' c'est comme dire 'Je ne suis pas le voleur’”. Un conseiller de Volodymyr Zelensky a qualifié les explosions “d'attaque terroriste planifiée” par son voisin qui “a agressé l’Union européenne”.

La Russie, à son tour, a accusé le 28 septembre les États-Unis d’être à la manœuvre derrière ce sabotage. Le Kremlin n’est pas le seul à défendre cette hypothèse.

Accusée de tous bords, la Russie "n’est peut-être pas responsable du sabotage selon les premières conclusions d’une enquête de plusieurs mois qui démontrent que “rien ne lie, de manière concluante, Moscou à l'attaque", selon le Washington Post. “La condamnation de Moscou a été rapide et généralisée”, lit-on dans l'article.

À LIRE AUSSI

Image
Nord Stream
"Rien ne lie de manière concluante" la Russie à l'explosion des gazoducs sous-marins Nord Stream, selon le Washington Post
Accusée de tous bords dans l’explosion des gazoducs sous-marins Nord Stream, la Russie "n’est peut-être pas responsable du sabotage”. Les premières conclusions d’une e...
23 décembre 2022 - 19:05
Politique
Image
Tucker Carlson
Sabotages de Nord Stream : pour le journaliste de Fox News Tucker Carlson, les États-Unis possiblement coupables
Des bouillonnements à la surface de la mer Baltique d'un kilomètre de diamètre signalent les fuites de gaz liées au sabotage des gazoducs Nord Stream. Quatre trous au ...
01 octobre 2022 - 16:56
Politique
Image
Laboratoire biologique
Les États-Unis confirment l’existence de laboratoires biologiques en Ukraine, la Russie exige des réponses
Lors d’une audition devant la commission des Affaires étrangères du Sénat américain ce mardi 8 mars, la sous-secrétaire d’État américaine Victoria Nuland a déclaré que...
10 mars 2022 - 15:21
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.