La France n’est plus la bienvenue au Niger

Auteur(s)
Lauriane Bernard, France-Soir
Publié le 01 août 2023 - 18:00
Image
Niger
Crédits
AFP
Des manifestants tiennent une pancarte prise à l'ambassade de France à Niamey lors d'une manifestation qui a suivi un rassemblement de soutien à la junte nigérienne à Niamey le 30 juillet 2023 (AFP).
AFP

INTERNATIONAL - Ce mardi 1er août, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a publié un communiqué indiquant que "la France prépare l’évacuation de ses ressortissants et des ressortissants européens qui souhaiteraient quitter le pays". Le Niger est sous un coup d'État depuis le 26 juillet et devient le troisième pays partenaire de l’Opération Barkhane à dénoncer la présence de l’armée française sur son territoire.

Jeudi dernier, le chef de la garde présidentielle Abdourahamane Tchiani a pris en otage le président Mohamed Bazoum, élu il y a 2 ans, afin de l'obliger à démissionner.   

Des violences commises à l’encontre de l’ambassade française   

L’évacuation des ressortissants français débutera aujourd’hui. Le quai d’Orsay justifie sa décision par les "violences qui ont eu lieu contre notre ambassade avant-hier et la fermeture de l'espace aérien qui laisse nos compatriotes sans possibilité de quitter le pays par leurs propres moyens". 

En effet, des milliers de manifestants pro-putschistes se sont réunis devant l'ambassade de France à Niamey, capitale du Niger, en scandant des slogans anti-français, avant d'être dispersés par des grenades lacrymogènes. Les manifestants ont dénoncé la tenue d’un Conseil de défense au sujet du putsch, convoqué par Emmanuel Macron samedi et vécue comme une véritable ingérence par certains.  

En réaction à ces échauffourées, le chef de l’État français a répliqué qu’il ne tolérerait "aucune attaque contre la France et ses intérêts" au Niger, et promet que Paris répliquera "de manière immédiate et intraitable".  

Les putschistes du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie accusent désormais la France de vouloir "intervenir militairement", ce qu'a démenti la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Catherine Colonna, hier sur la chaîne BFMTV.  

Encore un allié de la France en Afrique qui change de régime  

Le Niger est l’un des cinq pays engagés au côté de la France dans le cadre de l’Opération Barkhane. Cette opération militaire avait été lancée en 2014 en partenariat avec la zone sahélo-saharienne composée de la Mauritanie, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad. Son objectif est de lutter contre l’implantation de groupes armés djihadistes dans toute la région.  

Le Niger devient donc le troisième pays de cette zone à subir un coup d'État depuis 2020, après le Mali et le Burkina Faso. À chaque fois, la présence de l’armée française, et plus largement l’influence de la France, est dénoncée par les putschistes.  

À LIRE AUSSI

Image
Emmanuel Macron, Cyril Ramaphosa et Brigitte Macron
BRICS et Occident : Le président sud-africain note un "ressentiment grandissant"
DÉPÊCHE — Vendredi 23 juin, lors du "Sommet pour un nouveau pacte financier mondial", le président sud-africain Cyril Ramaphosa a vertement critiqué l'Occident. Dénonç...
23 juin 2023 - 19:30
Politique
Image
présidents France RDC Congo
Visite d’Emmanuel Macron en Afrique centrale  : "Regardez-nous en nous respectant", exige le président de la République démocratique du Congo
POLITIQUE INTERNATIONALE - Achevant une tournée en Afrique centrale, Emmanuel Macron a retrouvé son homologue congolais Félix Tshisekedi à Kinshasa samedi 4 mars. Lors...
07 mars 2023 - 17:08
Politique
Image
Lavrov
Le prochain sommet des BRICS peut-il décrocher la lune de la dédollarisation ?
ÉCONOMIE MONDIALE - L'Afrique du Sud accueille le sommet des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) à Johannesburg du 22 au 24 août. Le recours aux monn...
28 juillet 2023 - 11:45
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.