Le bras de fer entre Thierry Breton et Elon Musk se poursuit

Auteur(s)
Lauriane Bernard, France-Soir
Publié le 17 octobre 2023 - 14:14
Image
Breton Musk
Crédits
AFP/F. Froger/Z9 pour France-Soir
Thierry Breton et Elon Musk ne passeront visiblement pas leurs vacances ensemble...
AFP/F. Froger/Z9 pour France-Soir

MONDE - Le 12 octobre, Thierry Breton a adressé une demande d’informations à X (anciennement Twitter). En cause : une atteinte au règlement européen sur les services numériques (DSA) concernant “la propagation présumée de contenus illicites et d'éléments de désinformation”. Le commissaire européen laisse à Elon Musk jusqu’au 18 octobre pour se justifier avant de “décider des prochaines étapes”. 

L’échange de tweets entre Elon Musk et Thierry Breton a fait grand bruit. Si le Commissaire européen n’a pas hésité à afficher sa communication avec X, le patron du réseau social n’a pas manqué de le prendre à son propre jeu.

Des reproches très vagues 

Dans un courrier daté du 10 octobre, Thierry Breton indique avoir reçu des services de la commission des indications « concernant la propagation présumée de contenus illicites et d'éléments de désinformation » à propos de publications liées aux attentats terroristes perpétrés contre Israël. Il invective le réseau social, sans toutefois dire clairement quelles sont les atteintes au DSA constatées. 

« Vous devez être transparent et clair sur le contenu qu’il est permis de diffuser (…) et continuellement faire appliquer vos conditions générales », explique-t-il. Il ajoute que X a également le devoir de réagir dans les temps lorsque des contenus sont signalés, « en mettant en place des mesures d’atténuations proportionnées ». Il ordonne à la plateforme californienne de se justifier auprès de Bruxelles dans les 24 heures et rappelle que les atteintes au DSA entraine des sanctions. 

Ce texte européen a déjà un champ d’application très large, et dans les faits, la Commission se donne le droit d’enquêter sur tout risque de désinformation. A cela, s’ajoute le manque de clarté sur les faits reprochés. En somme, X n’est pas en mesure de savoir précisément ce dont on l’accuse... 

La réponse cinglante de Musk ne se fait pas attendre 

« Veuillez lister les violations auxquelles vous faites allusion sur 𝕏, afin que le public puisse les voir », a rétorqué Elon Musk sur X. Apparemment, celui qui s’est empressé de révéler les “Twitter Files” une fois arrivé à la tête du réseau social est plutôt susceptible lorsque l’on remet en cause sa volonté d’être transparent avec ses utilisateurs. 

Le 12 octobre, le commissaire européen assure pourtant avoir reçu une réponse de X, sans toutefois préciser sa forme. Il indique que ses services vont l’analyser et décider des prochaines étapes. Là aussi, dans un élan confus, Breton en profite pour rappeler à X qu’il doit fournir toutes les informations demandées au plus tard le 18 octobre 2023 « pour ce qui est des questions relatives à l'activation et au fonctionnement du protocole de crise de X et au plus tard le 31 octobre 2023 sur d’autres points ».

À LIRE AUSSI

Image
Justin Trudeau
Au Canada, les “services de diffusion en ligne” soumis à de nouvelles exigences, les conservateurs et Elon Musk critiquent Trudeau
MONDE - Simple formalité ou tentative de censurer et contrôler le Web ? Dans un règlement diffusé vendredi 29 septembre 2023, le Conseil canadien de la radiodiffusion ...
04 octobre 2023 - 16:02
Politique
Image
breton
Thierry Breton se félicite de l'entrée en vigueur du Digital Services Act (DSA)
DSA/TECH - Ce vendredi 25 août, le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton annonce l’entrée en vigueur du règlement sur les services numériques (Digita...
25 août 2023 - 18:40
Société
Image
Breton
Règlement sur les services numériques (DSA) : une tentative européenne d’imposer l’autocensure aux réseaux sociaux
LIBERTÉ D'EXPRESSION - Ce vendredi 25 août, le règlement sur les services numériques (DSA) entre officiellement en vigueur. La loi Avia, pourtant censurée par le Conse...
23 août 2023 - 16:30
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.