L’obligation vaccinale échoue en Allemagne

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 08 avril 2022 - 21:21
Image
Olaf Scholz
Crédits
AFP
Olaf Scholz, chancelier allemand.
AFP

Hier, le Parlement allemand a rejeté par 378 voix contre 296 une proposition de loi qui aurait rendu obligatoire la vaccination de tout Allemand de plus de 60 ans, la « consultation pré-vaccinale » des autres adultes et la création d’un registre vaccinal national de tous les vaccinés. Cette proposition était soutenue par la Social-démocratie (SPD), les Verts et les libéraux (FDP).

Le gouvernement allemand tenait tant à l’obligation vaccinale qu’il a fait revenir du sommet de l’OTAN sur l’Ukraine Annalena Baerbock, la ministre des Affaires étrangères, pour qu’elle vote. Le thème est toutefois devenu polémique, au point que le Chancelier Scholz a préféré faire porter la loi par des parlementaires plutôt que par le gouvernement, et ne s’est pas lui-même prononcé.

Voir aussi : Obligation vaccinale en Allemagne: procureurs et magistrats accusent le coup avec force

Le même jour, les parlementaires ont rejeté une autre proposition de loi qui prévoyait une éventuelle obligation vaccinale pour l’automne 2022, ainsi que la création dudit registre vaccinal. Ce projet a été rejeté par 492 voix contre 172. Au sein du Parlement, cris et noms d’oiseaux ont été échangés tandis que plusieurs milliers de manifestants hostiles à la vaccination obligatoire se massaient devant l’édifice. Si le ministre de la Santé a juré de « continuer le combat » pour le vaccin obligatoire, l’ambiance n’est pas à la fête à la chancellerie.

Quelques mois plus tôt en Allemagne, des raids de police ont été diligentés contre des juges (Christian Dettmar), des professeurs d’université (Christof Kuhbandner), des scientifiques (Dr Stefan Hockertz, réfugié en Suisse) critiques de la politique sanitaire.

À l’instar de la situation dans d'autres pays occidentaux, la presse dite « mainstream » fait pâle figure. De l'autre côté, les sites germanophones de "réinformation" (KLA.tv, Coronatransition, Wochenblick, Multipolar, Apolut, Rubikon, Reitschuster…) attirent désormais plusieurs dizaines de millions de vues par mois. De plus en plus, ils mettent en lumière les effets secondaires des vaccins.

Voir aussi : Effets secondaires des vaccins: un assureur allemand pulvérise les rapports officiels

À LIRE AUSSI

Image
Armes biologiques Richard Fleming
Le Covid-19 est-il une "arme biologique"? Le Dr Richard Fleming appelle à la responsabilité pénale
Aux États-Unis, le Dr Richard Fleming persiste et signe, soutenant l'idée selon laquelle le SARS-CoV-2 serait une "arme biologique" créée en laboratoire. Le 15 mars, i...
08 avril 2022 - 16:50
Politique
Image
Viktor Orban et Ursula Von der Leyen, le 3 février 2020 à Bruxelles
L'Union européenne veut priver la Hongrie de ses fonds pour non-respect de l'État de droit
La Commission européenne a décidé de lancer une procédure inédite contre la Hongrie. L'idée, c'est de suspendre le versement de fonds européens en cas de violations de...
07 avril 2022 - 20:35
Politique
Image
Julie, du collectif 'Où est mon cycle', sur le plateau de France 3 PACA le lundi 4 avril 2022
Vaccin anti-covid et menstruations: "Où est mon cycle?" témoigne des effets secondaires sur France 3
Dans un entretien sur France 3 PACA diffusé lundi, Julie, membre du collectif "Où est mon cycle ?" témoigne, aux côtés de l'avocat Eric Lanzarone, et de la gynécologue...
07 avril 2022 - 13:48
Société