Publication des contrats Pfizer/UE : vote inutile dans l'usine à gaz bruxelloise

Auteur(s)
Lauriane Bernard, France-Soir
Publié le 23 janvier 2024 - 16:15
Image
Contrats Pfizer UE Médiatrice
Crédits
Frederick Florin / AFP
Frederick Florin / AFP

MONDE - Le 16 janvier, le Parlement européen a examiné le rapport d'activités de la médiatrice européenne pour l'année 2022, Emily O’Reilly. Un amendement a été déposé pour que la médiatrice exhorte la Commission à publier immédiatement les contrats liés à l'achat de vaccins contre le Covid, mais il n’a pas été voté par la majorité des eurodéputés. Mais, même si ces derniers avaient été majoritairement pour, la médiatrice n’aurait pas pu exiger légalement qu’Ursula von der Leyen rende public ces contrats. 

Fait assez rare pour être souligné, toutes les forces politiques en présence ont salué la qualité du travail mené par la médiatrice Emily O’Reilly ces dernières années. Bien que ses missions ne se concentrent pas seulement sur l’accès aux documents de l’UE par les citoyens, il en a beaucoup été question lors de cette séance publique.

“Un cas de mauvaise administration”  

En juin 2023, la médiatrice a déposé un rapport d’une dizaine de pages, dressant le bilan de ses activités pour l’année 2022. A l’intérieur, on peut y lire qu’elle constate “un cas de mauvaise administration dans la manière dont la Commission a traité une demande d’accès du public aux SMS échangés entre sa présidente et le PDG d’une société pharmaceutique (Pfizer)”.  

Tout commence en 2021, lorsqu’un journaliste allemand Alexander Fanta (netzpolitik.org) demande à avoir accès aux communications d’Ursula von der Leyen concernant l’achat de doses de vaccins anti-Covid. Bruxelles refuse, arguant que les textos ne font pas partie des documents ouverts au public. Mécontent, le journaliste saisit la médiatrice européenne, Emily O ’Reilly, qui contredit la Commission : “L’accès aux documents de l’UE est un droit fondamental”, et les SMS font partie de ces documents.  

Mme Von der Leyen n’a jamais pu divulguer ses communications : elle n’aurait pas enregistré les SMS échangés avec M. Bourla, président de Pfizer. O‘Reilly est obligée de clôturer l’affaire en juillet 2023, du côté du médiateur tout du moins.  

Cristian Terheş, qui ne souhaite pas en rester là, a déposé un amendement au nom du groupe ECR (Conservateurs et réformistes européens). Il a souhaité encourager la médiatrice à poursuivre ses efforts pour l’année 2024.  

Un amendement pour exhorter la Commission à publier immédiatement les contrats" 

L’eurodéputé a déjà déposé plusieurs amendements, dont un qui “invite la médiatrice à continuer d’exhorter la Commission à publier immédiatement les contrats non expurgés liés à l’achat de vaccins contre le CovidEn effet, malgré de nombreuses plaintes, ces contrats n’ont toujours pas été rendus publics.  

Toutefois, la proposition a été rejetée (349 contre, 254 pour, 17 abstentions) (1)Sans surprise, l'amendement a reçu le soutien du groupe Verts/ALE et ID (Identité et démocratie). Manon Aubry (LFI), Virginie Joron et Jordan Bardella (RN) ont notamment voté pour. En revanche, la majorité des groupes des députés de PPE (Parti populaire européen), Renew et S&D (Socialists and democrats), parmi lesquels Raphaël Glucksmann, ont voté contre. Plus surprenant, François-Xavier Bellamy, le républicain, a suivi le vote du PPE, mais l’a ensuite corrigé, et a finalement voté pour.  

Mais il faut bien comprendre que même en cas d'adoption de cet amendement, son impact aurait eu un effet restreint. 

La médiatrice a des pouvoirs limités  

En novembre 2023, O'Reilly l'a bien expliqué à l’occasion d’un événement organisé par le cabinet de conseil stratégique SEC Newgate, et couvert par le journal The European Conservative : "Le médiateur n'a que des pouvoirs de recommandation”. En d’autres termes, il ne dispose d'aucun moyen légal pour contraindre Mme von der Leyen à publier les SMS concernés, ou les contrats d’achat de vaccins contre le Covid.  

Emily O'Reilly s’est d’ailleurs demandée “pourquoi les journalistes semblaient se retenir lorsqu'il s'agissait de Mme von der Leyen et de ce qui pourrait être le plus grand scandale de corruption de l'histoire de l'UE”. La question reste entière...  

1) Détail du vote : 51. A9-0414/2023 - Peter Jahr - Après le § 14 - Am 6 

À LIRE AUSSI

Image
Poubelle
Laurent Truchot, président de la 9e chambre du tribunal de l’UE, rejette les demandes d’audience sur les contrats des vaccins contre le Covid
France-Soir et Xavier Azalbert ont saisi le 10 novembre 2023 le tribunal de l’Union européenne d’une demande d’annulation de la décision implicite de la Commission eur...
11 janvier 2024 - 12:58
Politique
Image
Ken Paxton Plainte Pfizer
Pfizer poursuivi par le procureur général du Texas pour tromperie sur l'efficacité de son vaccin Covid et censure présumée du discours public
MONDE - Le procureur général du Texas, Ken Paxton, intente un procès contre Pfizer, accusant le laboratoire de fausse déclaration sur l'efficacité véritable de son vac...
07 décembre 2023 - 13:34
Politique
Image
Le PDG de Pfizer et Ursula von der Leyen.
SMS entre Ursula von der Leyen et le PDG de Pfizer : la polémique
La médiatrice de l'UE, Emily O'Reilly, a fustigé la Commission européenne ce vendredi 28 janvier, suite à son refus de transmettre à la presse des SMS échangés par sa ...
28 janvier 2022 - 19:06
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.