Pfizer poursuivi par le procureur général du Texas pour tromperie sur l'efficacité de son vaccin Covid et censure présumée du discours public

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 07 décembre 2023 - 13:34
Image
Ken Paxton Plainte Pfizer
Crédits
Unsplash / France-Soir
Le procureur du Texas Ken Paxton affirme que lorsque l'échec de son vaccin est devenu évident, Pfizer a cherché à faire taire les critiques avec des tentatives d’intimidation ou de censure.
Unsplash / France-Soir

MONDE - Le procureur général du Texas, Ken Paxton, intente un procès contre Pfizer, accusant le laboratoire de fausse déclaration sur l'efficacité véritable de son vaccin contre le Covid-19 tout en tentant de censurer le débat public sur ce produit. Selon Paxton, Pfizer a utilisé des affirmations non étayées sur l'efficacité de son vaccin, en violation de la loi sur les pratiques commerciales du Texas.

L'élément central de cette accusation se fonde sur la représentation trompeuse par Pfizer de son vaccin, qui a annoncé une efficacité dans 95 % des cas. Paxton affirme que ce chiffre était basé sur une "réduction relative du risque" calculée à partir des résultats initiaux d'un essai clinique de deux mois. Cependant, la plainte soutient que ce pourcentage est trompeur et que Pfizer avait été informé que la protection du vaccin ne pouvait pas être précisément prédite au-delà de deux mois. De plus, Pfizer aurait induit en erreur le public en laissant entendre que la protection du vaccin était durable, tout en cachant les informations contredisant ces allégations.

L'accusation met aussi en avant l'échec criant du vaccin Pfizer à atteindre les attentes, avec une augmentation des cas de Covid-19 suite à une administration généralisée, certaines régions enregistrant un pourcentage plus élevé de décès parmi la population vaccinée que parmi les non vaccinés.

Le procureur affirme que lorsque l'échec du vaccin est devenu évident, Pfizer a cherché à faire taire les critiques avec des tentatives d’intimidation, de décrédibilisation. L’entreprise est même allée jusqu’à censurer ceux qui osaient divulguer la vérité. Pfizer aurait qualifié de "criminels" ceux qui diffusaient ces faits et de propager de la "désinformation". La plainte soutient encore que Pfizer a exercé une pression importante sur les plateformes de médias sociaux pour faire taire ses contradicteurs.

Ken Paxton affirme que cette poursuite vise à obtenir justice pour les citoyens du Texas qui ont été induits en erreur et lésés par les agissements de Pfizer. Cette action légale fait suite à une enquête plus large du procureur général sur Pfizer ainsi que d'autres fabricants de vaccins, et souligne les préoccupations croissantes concernant l'efficacité et la communication de l'information sur les vaccins Covid.

L’intégralité de la plainte du Texas attorney est consultable en ligne.

À LIRE AUSSI

Image
Barry Young
Vaccins anti-Covid : un lanceur d'alerte néo-zélandais jette un pavé dans la mare
Barry Young, statisticien et employé de l'agence de santé publique de Nouvelle-Zélande, a été arrêté pour avoir accédé illégalement à des bases de données sur la vacci...
05 décembre 2023 - 22:00
Société
Image
Vibeke Manniche et Max Schmeling
"Il y a un lien entre des lots de vaccins Covid-19 et des effets secondaires" (Dr. Vibeke Manniche, PhD, et Max Schmeling)
DEBRIEFING - Vibeke Manniche (médecin) et Max Schmeling (statisticien) ont publié une analyse sur les liens entre les lots de vaccins covid et les effets secondaires a...
04 décembre 2023 - 14:20
Vidéos
Image
Le siège social de Pfizer France, à Paris (14e), le 5 novembre 2021
Bronchiolite : Pfizer développe un "vaccin maternel" en dissimulant les risques pour le bébé
Développé entre 2019 et 2023 afin de lutter contre la bronchiolite des nouveaux-nés, Pfizer a obtenu les autorisations de mise sur le marché pour son vaccin "Abrysvo"....
23 novembre 2023 - 14:50
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.