La Pologne n'extradera pas Roman Polanski aux Etats-Unis

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La Pologne n'extradera pas Roman Polanski aux Etats-Unis

Publié le 30/10/2015 à 17:08 - Mise à jour à 17:29
©Kacper Pempel/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le tribunal régional de Cracovie a refusé ce vendredi l'extradition de Roman Polanski vers les Etats-Unis. La demande américaine d'extradition du cinéaste franco-polonais de 82 ans, accusé de viol en 1977, avait été adressée en janvier.

Le célèbre réalisateur franco-polonais Roman Polanski, 82 ans, est accusé par la justice américaine d'un viol sur mineur de moins de 13 ans en 1977. Le tribunal de Cracovie en Pologne a annoncé ce vendredi 30 qu'il n'extraderait pas le cinéaste vers la Etats-Unis malgré une demande adressé en janvier dernier. "Le tribunal a conclu à l'inadmissibilité d'extradition aux Etats-Unis du citoyen polonais et français Roman Polanski", a déclaré devant la presse le juge Dariusz Mazur.

En 1977, en Californie, Roman Polanski, alors âgé de 43 ans, est poursuivi pour avoir violé Samantha Geimer, 13 ans. Après 42 jours de prison, le cinéaste plaide coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure en échange de l'abandon des charges plus graves de viol, de sodomie et de fourniture d'alcool et de drogue à mineur, en accord avec le juge. Libéré sous caution, le cinéaste s'enfuit ensuite des Etats-Unis avant l'annonce du verdict, craignant d'être lourdement condamné. Il n'a jamais remis les pieds là-bas depuis.

Le verdict de ce vendredi n’est toutefois pas immédiatement applicable et le parquet polonais qui représente la requête américaine pourrait encore en saisir la Cour d’appel. "La Cour d'appel pourra maintenir le verdict, le changer ou renvoyer l'affaire pour un nouvel examen devant le tribunal de première instance", a expliqué une porte-parole du tribunal de Cracovie, Beata Gorszczyk.

Selon les médias polonais, le réalisateur, présent à Cracovie, attendait le verdict à bord d'un avion affrété à l'aéroport de la ville, prêt à quitter la Pologne en cas de décision défavorable. Pour la même affaire, le cinéaste avait été arrêté à Zurich (Suisse) en septembre 2009 et maintenu en résidence surveillée jusqu'en juin 2010, avant que la justice suisse refuse elle aussi la demande d'extradition déposée par les Etats-Unis. 

En Pologne, Roman Polanski n'a pas que des soutiens, en témoigne les propos tenus en début de semaine par un ex-ministre de la Justice et ténor de la droite conservatrice. "Nous devrions autoriser l'extradition de Polanski. On ne peut protéger personne contre sa responsabilité pour un acte aussi odieux que celui d'avoir abusé d'une mineure", a déclaré Zbigniew Ziobro, élu député sur les listes du parti conservateur catholique et populiste Droit et Justice (PiS) de Jaroslaw Kaczynski.

 

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Roman Polanski ne sera finalement pas extradé vers les Etats-Unis depuis la Pologne.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-