Amazon, Carrefour, … tous réunis pour répondre à l’appel : « Il faut sauver les commerces de proximité »

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 06 novembre 2020 - 08:38
Image
Les magasins de centre-ville désertés pour cause de confinement
Crédits
FRANCOIS GUILLOT / AFP
Les commerces sont fermé et l'angoisse grandit pour les commerçants à l'approche de Noël
FRANCOIS GUILLOT / AFP

Les commerces de proximité souffrent de ce nouveau confinement, et leur survie est en jeu. Tous les acteurs sont engagés pour sauver les commerces de nos centre-ville, même Amazon.

Avec le début de ce nouveau confinement, le vendredi 30 octobre, le gouvernement a provoqué la colère noire des commerçants. En quelques heures, les commerces de proximité ont amené le gouvernement à devoir préciser ses ambitions. Le Premier Ministre a dû expliquer que la fermeture des commerces non-essentiels était une nécessité sur un plan sanitaire. Bien qu’une partie des rayons de la Grande Distribution reste fermée à la vente, la colère ne s’apaise pas. La fermeture des magasins dans cette période des fêtes de fin d’année risque d’être fatale pour des milliers de commerces, préviennent toutes les organisations représentatives.

Le gouvernement s’engage pour sauver le commerce français

Les aides, décidées par l’Etat, doivent permettre aux professionnels de surmonter cette période. Mais les commerçants expliquent, que contrairement au confinement du Printemps, cela ne suffira pas. Les stocks sont au plus haut, afin de faire face à la frénésie des courses de Noël. Cette période peut représenter jusqu’à 40 % du CA annuel de certains commerçants. Des collectivités locales ont donc pris des arrêtés, devant permettre aux commerces d’ouvrir ….

L’Etat incite donc les commerces à mettre en place les solutions de Click & Collect afin de « limiter la casse ». Par téléphone, sur un site Internet, sur les réseaux sociaux, …, les commerçants doivent pouvoir exposer leurs produits afin de répondre aux besoins des consommateurs. A cette occasion, Bruno le Maire, Ministre de l’Economie, a souligné le retard pris par le commerce de proximité en France dans la digitalisation des points de vente.

"Seulement une boutique sur trois est digitalisée. Nous allons mettre 100 millions d’euros pour digitaliser les petits commerces"

Le Ministre a également appelé La Poste à renforcer ses efforts pour la création et la gestion de plateformes dédiées à ce canal de distribution. La plateforme France Num vise à centraliser toutes les offres et tous les services utiles à cette conversion du e-commerce.

La Digitalisation, une solution sur le moyen terme pas une réponse d’urgence

Bien que l’idée de cette digitalisation soit prometteuse pour l’avenir, elle ne pourra pas venir en aide aux commerçants dans les semaines à venir. Créer un site Internet ou organiser un réseau logistique ne s’effectue pas en un claquement de doigt. Pourtant, tous les acteurs économiques ont pris conscience de l’importance de la mission : Il faut sauver le commerce de proximité.

Les grands noms de la Grande Distribution se mobilisent à leur tour. Intermarché a ainsi ouvert ses espaces numériques aux librairies indépendantes, et les lecteurs peuvent récupérer leurs achats dans un des 1500 drives du groupe.  De son côté, le groupe Carrefour a proposé une solution de digitalisation accélérée mais a surtout proposé un abonnement gratuit à sa place de marché (MarketPlace) jusqu’à la fin de l’année.

Même les géants de la Toile n’ont pas souhaité rester à l’écart, d’autant plus qu’ils étaient à l’origine de cette colère. Amazon a ainsi détaillé qu’à partir du 8 décembre, le géant du e-commerce offrirait un programme de formation de 15 heures consacrée à la vente en ligne. Et pour une aide plus concrète, le président d’Amazon France s’est également engagé à proposer un abonnement à prix imbattable pour les petits commerces souhaitant rejoindre sa Marketplace et à offrir un crédit de 200 € pour pouvoir faire de la publicité en ligne.

À LIRE AUSSI

Image
Le Clap (collectif de livreurs autonomes parisiens) appelle au boycott de la plateforme de livraison de repas Deliveroo pour la Saint-Valentin, photo du 10 août 2019 à Paris
Paris : plus de vente à emporter ni de livraisons à partir de 22 heures
Anne Hidalgo a évoqué ces restrictions ce jeudi matin face à Jean-Jacques Bourdin, le préfet de police Didier Lallement a publié l’arrêté dans l’après-midi. Applicabl...
05 novembre 2020 - 17:41
Société
Image
Les librairies, comme de nombreux commerces de proximité non-essentiels restent ouverts pendant le reconfinement
Commerces non-essentiels ouverts : commander chez les petits commerçants en Click and Collect pour soutenir l'économie
Continuer à consommer chez ses petits commerçants est indispensable en cette période de crise sanitaire et économique. Malgré le confinement, cela reste possible pour ...
03 novembre 2020 - 13:52
Société
Image
Des employées d'un salon de coiffure de Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais) se préparent le 8 mai 2020 en vue de la réouverture du salon après la fin du confinement
Coiffure et esthétique à domicile : c’est non pour le gouvernement
Nouvelle illustration du « on décide d’abord, on organise après », les coiffeurs et esthéticiennes à domicile n’ont finalement pas le droit d’exercer pendant le confin...
02 novembre 2020 - 11:10
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.