Borne confirme qu'une retraite par points n'est plus envisagée par Macron

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 14 novembre 2021 - 15:04
Mis à jour le 15 novembre 2021 - 08:34
Image
La ministre du Travail Elisabeth Borne quittant l'Elysée, après le Conseil des ministre, Paris le 10 novembre 2021
Crédits
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
La ministre du Travail Elisabeth Borne quittant l'Elysée, après un Conseil des ministre, Paris le 10 novembre 2021
© Ludovic MARIN / AFP/Archives

Le système d'une retraite par points "a pu créer de l'inquiétude" et il est "peut-être préférable" de faire la réforme différemment, a admis dimanche Élisabeth Borne, confirmant ainsi indirectement qu'Emmanuel Macron ne l'envisageait plus pour un deuxième quinquennat.

"Le système à points n'a pas forcément été très simple, effectivement il a pu créer de l'inquiétude", a déclaré la ministre du Travail sur le plateau de BFMTV.

Dans son allocution mardi, Emmanuel Macron a estimé que "les conditions ne sont pas réunies" pour relancer le chantier de la réforme des retraites, qu'il a repoussée à 2022, au début d'un éventuel deuxième quinquennat.

Mais il n'a plus évoqué l'instauration d'un système à points, thème clé de son projet de réforme de 2017.

Il s'agit désormais selon lui de "repousser l'âge légal", "supprimer les régimes spéciaux en harmonisant les règles entre public et privé", "d'encourager le travail au-delà de l'âge légal" et de "faire en sorte qu'au terme d'une carrière complète, aucune pension ne puisse être inférieure à 1.000 euros".

Pour parvenir à la prise en compte de l'ensemble d'une durée d'activité, "il y a d'autres façons de le faire (que le système par points) et peut-être que c'est préférable", a jugé Mme Borne.

Dans le système de retraite universel voté en première lecture par l'Assemblée nationale avant la crise du Covid, le montant de la retraite devait dépendre d'un nombre de points accumulés tout au long de la carrière professionnelle et non plus de la durée de cotisation (en trimestres) et du salaire de référence (25 meilleures années dans le privé, 6 derniers mois dans le public).

Le système à points était soutenu par la CFDT mais critiqué par les autres syndicats.

À LIRE AUSSI

Image
Pole Emploi, un service fortement plébiscité  par la crise du coronavirus
Chômage : les demandeurs d'emploi qui ne montrent pas une "recherche active" verront leurs allocations suspendues
Le chef de l'Etat veut montrer plus de sévérité envers les chômeurs qui “profiteraient” du système. Une fois que Pôle Emploi aura passé en revue les offres qui ne trou...
11 novembre 2021 - 18:24
Société
Image
Lemaire
Le Maire au pays des merveilles
HUMEUR - L'instauration du pass sanitaire a-t-elle des conséquences économiques négatives en France ? Selon Bruno Le Maire, pas du tout, et ce serait même l'inverse......
02 septembre 2021 - 14:42
Opinions
Image
Elisabeth Borne quitte l'Elysée à l'issue du conseil des ministres, à Paris le 18 octobre 2017
Elisabeth Borne : le gouvernement va "accompagner" le développement du rail
Accélérer la rénovation du réseau, désengorger les métropoles et dégager les camions des routes, aider au désendettement de la SNCF : l'Etat va "accompagner" le dévelo...
02 janvier 2018 - 17:53

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Blair
Tony Blair : de Bagdad à Davos, du caniche de Bush à un ersatz de Schwab
PORTRAIT CRACHE - Après avoir traîné son flair politique façon caniche de Bush sur les champs de bataille irakiens, Tony Blair, l'avocat devenu Premier ministre a su t...
15 juin 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.