GameStop (Micromania) : quand des boursicoteurs de Reddit font trembler les fonds spéculatifs

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

GameStop (Micromania) : quand des boursicoteurs de Reddit font trembler les fonds spéculatifs

Publié le 28/01/2021 à 13:45
© Johannes EISELE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le groupe new-yorkais Melvin Capital est au bord de la faillite après l’action concertée de petits porteurs qui se sont coordonnés via le site communautaire Reddit.
 
Cela ressemble fort à une révolte contre Wall Street et plus précisément contre ces fonds spéculatifs qui parient sur une baisse des actions de telle ou telle entreprise. 
 
L’Américaine GameStop, enseigne de distribution de jeux vidéo, propriétaire de Micromania en France, a du mal – c’est le moins que l’on puisse dire – à tenir la barre face à la dématérialisation du secteur. L’entreprise dans le rouge a vu le cours de ses actions chuter, jusqu’à ne valoir pas plus de 2,57$ en mars, avant de remonter à 20$ après un investissement.
 
Cible des spéculateurs
 
Il n’en fallait pas plus à certains fonds spéculatifs, Melvin Capital en tête, pour parier sur la baisse du titre et faire de la vente à découvert, ou short selling. 
 
Grosso modo, cette technique boursière (interdite en France pour les titres émis par les sociétés d’assurance et les grandes banques) consiste à s’engager à fournir un titre à un certain prix à une date donnée. Quitte à ne même pas posséder le titre au moment de l’engagement. 
 
La situation économique de GameStop a poussé à la vente à découvert, mais un sacré de sable est venu se glisser dans les rouages des spéculateurs. 
 
Les petits porteurs à l’attaque
 
Ce grain de sable a un nom : WallStreetBets. Il s’agit en réalité d’un sous-forum du site communautaire Reddit, qui rassemble 3 millions de membres. Ce forum et d’autres espaces de discussion comme Discord, 4Chan ou simplement les réseaux sociaux ont permis de mener la contre-attaque, avec au passage un coup de pouce d’Elon Musk, qui a tweeté sur l’affaire.
 
 
Concrètement, une horde de petits porteurs s’est mise à acheter en masse des actions Gamestop, faisant grimper leur cours à la vitesse de l’éclair. Plus 20% lundi, le double mardi… Mercredi en clôture, l’action valait 347,51$ !
 
Face à cette situation, les fonds d’investissements qui avaient parié sur la baisse n’ont eu d’autres solutions que d’acheter l’action à ce prix, pour éviter des pertes encore plus grandes et couvrir leurs positions. 
 
Melvin Capital, notamment, a été obligé à ce « short squeeze » et a frôlé la faillite, avant d’obtenir un renflouement à hauteur de 3 milliards de dollars.
 
Et ça continue… 
 
« Les grands gestionnaires de fonds spéculatifs contre une armée de traders de Robinhood »
Les boursicoteurs qui font trembler les Edge funds s’appuient effectivement sur des applications telles que Robinhood, qui permettent de parier à la hausse ou à la baisse avec des mises de fond très faibles.
 
Et ils ne semblent certainement pas vouloir s’arrêter en si bon chemin puisque ce sont désormais des entreprises comme Blackberry et la chaîne de cinémas AMC, entre autres, qui voient leurs actions grimper.
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les petits porteurs ont secoué la bourse

Newsletter





Commentaires

-