"Greenwashing" : les économistes craignent une bulle spéculative de l'économie verte

"Greenwashing" : les économistes craignent une bulle spéculative de l'économie verte

Publié le 25/10/2021 à 13:22
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Passer à l’action pour l'écologie est, selon les spécialistes, un remède contre le phénomène en augmentation de "l'éco-anxiété". De nombreuses personnes s’orientent donc vers des offres plus “vertes”. Les grandes entreprises en profitent aussi pour placer leurs fonds dans des projets “verts” et ainsi "décarboniser leur portefeuille”. La réorientation massive de ces investissements fait craindre la formation d’une bulle spéculative, accentuée par les campagnes de communication trop positives sur lesquelles sont basées ce type d’initiatives.

La bulle spéculative de l'économie verte : des financements survalorisés et du "greenwashing"

Dans son dernier rapport trimestriel, la banque des règlements internationaux (BRI) remarque une augmentation importante dans les efforts pour limiter le réchauffement climatique ainsi qu’une tendance à réorienter les flux de capitaux vers les activités responsables. Ces considérations suggèrent qu’il va falloir surveiller de près l'évolution du marché RSE. Nicolas Rochon, président et fondateur de RGREEN Invest, une société spécialisée dans l'investissement et le financement de projets liés à la transition énergétique explique pour l’AFP que le risque est “de payer beaucoup trop cher des actifs et que tout s'effondre, comme ce qui s'est passé dans le secteur des énergies renouvelables dans les années 2008”. Après un boom d'investissement initial, les actifs liés à des changements économiques et sociaux fondamentaux ont tendance à subir des corrections de prix importantes, explique le BRI.

“Greenwashing” et fausses déclarations d’investissement dans l'économie verte

Les économistes signalent le risque que des entreprises mènent quelques initiatives respectueuses de l'environnement, tout en poursuivant parallèlement des activités incontestablement non écologiques avec d'autres sources de financement. Nicolas Rochon préconise de mettre en place "des labels au niveau européen ou mondial pour des bonnes pratiques" pour pouvoir "faire ressortir les mauvais élèves".

L'inflation, inexorable prendrait la forme d’une bulle verte durable à long terme

Les experts en placements de produits ESG considèrent que l’inflation est un mouvement inexorable, d’un côté du fait de la réglementation de plus en plus tournée vers la préservation environnementale, et d’un autre côté à cause de la pression sociétale en faveur d'investissements plus responsables. Selon Jean-Jacques Ohana, analyste indépendant, la flambée des prix de l'énergie va sans doute rentabiliser, et donc alimenter durablement les investissements dans les technologies et les infrastructures vertes". Pour Léa Dunand-Chatellet, directrice du pôle IR chez DNCA (société de gestion active et responsable), “le risque est latent et la manière de l’éviter est d’élargir les investissements verts vers les actifs ISR (investissement socialement responsable)”. Le phénomène environnemental, de mode, va pousser la demande et les prix de ces actifs verts vers le haut, ce qui amènera aussi à l'augmentation des prix. Une manière d'éviter de tomber dans cette situation serait d’élargir les investissements verts vers les actifs ISR et pas seulement climatiques, et de ne pas exclure les grandes entreprises qui font de réels efforts dans leur reconversion. Selon le rapport BRI, il faut prendre toutes les mesures nécessaires pour que l'inflation reste faible et stable, ancrée dans un cadre de politique monétaire crédible.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La réorientation massive de ces investissements fait craindre la formation d’une bulle spéculative

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-