Le Reconfinement va-t-il mettre à mort les commerces déjà largement éprouvés par une année noire ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 29 octobre 2020 - 08:41
Image
Le confinement fait son retour en France
Crédits
Martin BUREAU / AFP
Le reconfinement va vider les centre-ville et les commerces !
Martin BUREAU / AFP

Alors que beaucoup de commerces indépendants comptaient sur cette période des fêtes de fin d’année pour sauver 2020, le reconfinement annoncé par Emmanuel Macron vient ruiner tout espoir ou presque.

A partir de demain, les commerces non essentiels devront donc garder porte close pour respecter le reconfinement annoncé par le président de la République. Déjà mis à mal par 6 mois d’activité fortement perturbé, les commerçants prédisent la faillite d’innombrables sociétés dans les semaines et les mois à venir.

Une trésorerie exsangue sans prévision d’une porte de sortie

Mise à mal par le confinement du printemps dernier, la trésorerie des commerces indépendants est au plus bas, et ne permet plus de surmonter une telle épreuve, selon les acteurs concernés. Pour l’Union des entreprises de proximité (U2P), le constat est sans appel :

« Nous sommes en train de perdre les trois principaux moteurs nécessaires à la vie des entreprises : confiance, activité et visibilité »

Et tous les secteurs d’activité soulignent les spécificités de leur domaine. Les commerces spécialisés dans les jouets et la décoration expliquent l’importance de la période dans la survie de leur entreprise. Les fleuristes, qui ont obtenu le droit de rester ouvert jusqu’à Dimanche, Toussaint oblige, alertent de l’arrivée des sapins de Noël dans quelques semaines, des sapins qui peuvent représenter jusqu’à 30 % de leur activité.

Tous dénoncent une concurrence déloyale, estimant que la Grande Distribution et les Pure Player vont engranger les bénéfices des achats de Noël, sans aucune concurrence. Plusieurs associations de commerçants ont déjà appelé les grands groupes de la distribution mais aussi les géants de la Toile à suspendre les promotions agressives pour ne pas « profiter d’une situation déjà dégradée ».

À LIRE AUSSI

Image
À l’Élysée, Emmanuel Macron annonce de nouvelles mesures visant à freiner la propagation de la pandémie de Covid-19, à Paris le 28 octobre 2020
Allocution d’Emmanuel Macron : le confinement dans toute la France, à partir de vendredi
Explication de la situation sanitaire, revue des stratégies possibles (et non retenues), objectifs et appel à l’unité. Le chef de l’Etat a fait preuve de pédagogie, et...
28 octobre 2020 - 21:59
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.