Le Conseil d'État approuve la réquisition des logements étudiants d'Ile-de-France pour les JO 2024

Auteur(s)
Lauriane Bernard, France-Soir
Publié le 04 janvier 2024 - 15:32
Image
Logo Crous Réquisition JO
Crédits
DR
Environ 2 000 étudiants bénéficiaires du Crous seraient concernés par les réquisitions pour cause de JO.
DR

FRANCE - Vendredi 29 décembre, le Conseil d’Etat a validé la réquisition des logements étudiants d’Ile-de-France à l’occasion des Jeux Olympiques de Paris 2024. Pour la plus haute juridiction administrative, le CROUS de Paris offre assez de garanties aux étudiants : il leur assure d’être logés pendant les JO, et ils recevront 100 euros et deux places pour assister à des épreuves olympiques.

En mai 2023, certains étudiants du Crous de Paris avaient reçu une mauvaise surprise par e-mail. Ils avaient été informés qu’une grande partie des résidences universitaires d’Ile-de-France devaient être réquisitionnées dès le 30 juin 2024. Et ce, pour héberger les personnels mobilisés pour l’organisation des Jeux Olympiques et paralympiques de 2024. En compensation, le Crous proposait de loger les étudiants sur un autre campus. Néanmoins, il ne leur offrait aucune garantie de retrouver la même chambre universitaire à la rentrée, et ne proposait aucun soutien financier à ceux qui allaient pâtir de cette organisation. 

Un casse-tête pour les étudiants boursiers d’Ile-de-France 

Pour les résidents qui comptaient quitter leur logement à la rentrée prochaine, leur bail devait être écourté de deux mois. Un moindre mal en apparence, car ces étudiants, majoritairement boursiers, n’ont pas tous la chance d’avoir de la famille ou des proches capables de les accueillir pendant l’été. Pour les étudiants salariés de la région parisienne, là, c’est assurément le casse-tête en cas de déménagement loin de leur lieu de travail. Enfin, l’ensemble des étudiants déplacés à l’occasion des JO, et qui souhaitaient renouveler leur bail pour l’année suivante, n’avaient aucune garantie de retrouver leur chambre universitaire en septembre. 

C’est pourquoi le syndicat Solidaires avait saisi le tribunal administratif de Paris en référé pour s’opposer à cette décision du Crous. Et avait fini par obtenir la suspension de la réquisition de près de 3 000 logements. C’était sans compter sur la décision du Conseil d'État, tombée le vendredi 29 décembre, qui estime qu’il n'y a pas lieu de statuer. En effet, le Crous garantit aux étudiants le renouvellement de “leur droit d’occupation”, et s’engage à verser “diverses aides pour pallier les conséquences d’un changement de logement”.

Un relogement garanti, 100 euros et... deux places offertes 

Pour la plus haute juridiction administrative, la campagne d’admission en résidence universitaire pour l’année 2023-2024 est achevée, et les règles du jeu ont été posées. Le conseil d’administration du Crous a fixé les modalités du relogement des étudiants le 6 novembre dernier. Ceux-ci seront logés sur un autre campus pendant les JO et recevront 100 euros et deux places pour assister à des épreuves olympiques. Ou du moins, ils s’en contenteront... 

Sylvie Retailleau, l’actuelle ministre de l’Enseignement supérieur, avait assuré en septembre que le personnel serait hébergé en priorité dans les logements universitaires inoccupés durant l’été. Environ 2 000 étudiants bénéficiaires du Crous seraient concernés. 

À LIRE AUSSI

Image
OlymBrics
Les Jeux "OlymBrics"
Le sport de haut niveau et ses grands rendez-vous sont éminemment politiques. Dernière matérialisation en date de cette évidence, les pays membres des BRICS (Brésil, R...
23 septembre 2023 - 10:00
Politique
Image
Taxi volants Partie 1 C. Moriou
JO 2024  : non aux taxis volants bruyants et énergivores à Paris !
TRANSPORT - Donnez votre avis en ligne, avant le 8 décembre, sur les taxis volants. Une pluie de critiques s’est abattue à l’annonce de l’installation d’un vertiport q...
05 décembre 2023 - 14:26
Société
Image
Oudé-Castéra Jeux Sécurité
Malgré les préoccupations sécuritaires, la cérémonie d’ouverture des JO de Paris ne sera pas délocalisée. “On a la capacité de sécuriser cet événement”, affirme la ministre des Sports
FRANCE - Les transports ou encore la pollution de la Seine ne sont pas les seuls soucis organisationnels auxquels le comité d’organisation des Jeux olympiques (JO) de ...
05 décembre 2023 - 10:45
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.