Canicule: deux réacteurs nucléaires arrêtés

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Canicule: deux réacteurs nucléaires arrêtés

Publié le 23/07/2019 à 12:38 - Mise à jour à 12:50
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux réacteurs nucléaires de la centrale de de Golfech seront mis à l'arrêt à partir de ce mardi 23 au soir, a annoncé EDF. La mesure devrait durer au moins une semaine afin d'éviter des problèmes environnementaux.

Les réacteurs nucléaires 1 et 2 de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne) vont être arrêtés plusieurs jours en raison de la canicule. L'un deux sera mis hors service dès ce mardi soir et l'autre mercredi. "La date de fin de cet arrêt (le 30 juillet) pour contraintes environnementales correspond à la fin des prévisions de température disponibles. Cet arrêt est susceptible de se prolonger", a précisé EDF.

Ces arrêts ont été ordonnés en raison de l'impact des rejets d'eau dans les rivières avoisinantes par la centrale et qui peuvent nuir à l'écosystème. Non pas que ceux-ci présentent un taux de radioactivité supérieur en cas de forte chaleur, mais en raison de la température des rejets.

Voir: A Marignane, la canicule tue des milliers de poissons dans un étang

Si les centrales se trouvent à proximité de cours d'eau, c'est en effet afin de refroidir les installations. L'eau rejetée est donc nettement plus chaude. En période de canicule, les cours d'eau se réchauffent déjà naturellement. Augmenter encore cette chaleur par les rejets des centrales peut avoir des conséquences dramatiques sur la faune et la flore aquatique. La température de l'eau influe en effet sur son taux d'oxygénation.

Cette situation ne devrait cependant pas générer de risque de coupure. En effet, la consommation d'électricité en été est nettement plus faible et le reste du réseau conçu pour répondre à la demande hivernal pourra compenser le manque de production.

Lire aussi:

Rumeur d'eau contaminée: enquête ouverte pour "diffusion d'informations fausses"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech vont être mis à l'arrêt pour "contraintes environnementales".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-