Désormais, tous les élevages devront avoir un référent "bien-être animal"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 03 janvier 2022 - 12:02
Image
cochon
Crédits
Unsplash
Une formation obligatoire pour les référents des élevages de porcs ou de volailles.
Unsplash

Après un an de travail en collaboration avec différentes filières, pour concevoir un programme de formation, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation met en place un dispositif de sensibilisation au bien être animal. Depuis le 1ᵉʳ janvier 2022, tous les élevages d’animaux domestiques (animaux de rente, de compagnie, équidés) et d’animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité, doivent disposer d’un référent chargé du bien-être des animaux.

Une formation obligatoire pour les référents des élevages de porcs ou de volailles

Les parcours de formations à destination des élevages de porcs ou de volailles, labellisées et prises en charge par les organismes Vivéa et OCAPIAT, veilleront à la qualité des contenus et des intervenants. Les référents doivent suivre un parcours de formation au plus tard au mois de juin, et disposent de 18 mois pour l’achever. Certaines formations suivies antérieurement pourront être reconnues au titre du parcours de formation, explique un communiqué de presse du ministère de l’Agriculture.

Un dispositif pour faire face aux mises en cause dont l’élevage fait régulièrement l’objet

Pour Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, la mise en place de ce dispositif permet un travail de sensibilisation au bien être animal et d’amélioration continue, pour combattre “l’opprobre sur toute une profession” qui est souvent méprisée à cause de ces pratiques. Le ministre souligne que les agriculteurs sont au contraire engagés dans les transitions et participent aux dialogues citoyens pour transformer leurs pratiques.

À LIRE AUSSI

Image
filets
Des filets "intelligents" pour une pêche plus respectueuse de l’environnement ?
Le gaspillage alimentaire est, selon la FAO (l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) est un des chantiers les plus importants dans la lu...
08 décembre 2021 - 18:20
Société
Image
Des cochons maltraités.
L214 dénonce les conditions d’élevage de porcs d’un fournisseur d’Herta
L’association de défense des animaux L214 a publié une nouvelle vidéo épinglant un élevage de porcs dans l’Aube, fournisseur de la marque Herta. On y voit notamment un...
03 décembre 2021 - 11:36
Société
Image
Un éleveur devant une vache
Un éleveur déplace son troupeau loin de la ligne à haute-tension pour le sauver
Les éoliennes seraient-elles responsables de la mort des 110 vaches de Philippe Marchandier ? Cet éleveur du pays de Thiérache à Mazinghien est installé depuis 19...
04 décembre 2021 - 11:25
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.