Incendies en Amazonie : le nombre d'hectares brûlés explose

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 23 août 2019 - 16:46
Image
L'Amazonie est en flammes
Crédits
© AFP PHOTO / SANTA CRUZ PROVINCE GOVERNMENT / HO
L'Amazonie avait été durement touchée en 2019 avant que la situation ne dégénère en juillet.
© AFP PHOTO / SANTA CRUZ PROVINCE GOVERNMENT / HO

Les feux qui ravagent l'Amazonie depuis le début du mois de juillet semblent toujours hors de contrôle. Mais c'est l'ensemble de l'année 2019 qui, pour l'instant, a été une catastrophe pour cette zone sensible, avec une explosion de la déforestation causée par les flammes.

Les incendies qui ravagent l’Amazonie depuis le mois de juillet sont une catastrophe écologique, venant de plus dans la continuité d'un début d'année 2019 dramatique dans son ensemble. Si les médias ne mettent avant la situation en Amérique du Sud que depuis cet été, les feux de forêts ravagent en réalité la région depuis le début de l’année.

Selon les données de l’Institut national de recherche spatiale (INPE) qui suit notamment ces incendies grâce à des images satellites, l’année 2019 a vu la forêt amazonienne reculer à vitesse grand V face aux flammes. Sur les six premiers mois de l’année 2019 (soit avant les grands feux démarrés en juillet), ce sont ainsi 4.700 kilomètres carrés qui sont partis en fumée. Les mois de mai (+34% par rapport à mai 2018) et juin (+88%) ont été particulièrement difficile.

L’INPE, pour juillet, estime que 2.255 kilomètres carrés ont disparu. Les incendies s’étant poursuivis en août, l’Amazonie a probablement perdu en deux mois l’équivalent d’un semestre de déforestation par les flammes… d’une année déjà catastrophique. Ce chiffre sur un seul mois représente presque le quadruple de surface évaporée par rapport à l'année précédente le même mois.

Et, toujours selon l’INPE, les flammes ne devraient pas s’arrêter à court terme. La carte des risques de feu montre une zone dangereuse (en rouge) qui couvre une bonne partie du Brésil et des Etats adjacents.

A noter que la France, qui est territorialement en première ligne, est pour l’instant épargnée: la Guyane française échappe pour le moment aux flammes et le risque reste limité.

Voir aussi:

Amazonie: les terribles images des incendies au cœur du poumon de la Terre (vidéos)

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.