Accusé d'enlèvements de mineurs, il est lynché à mort

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 29 octobre 2018 - 16:12
Image
L'arme d'un policier.
Crédits
©Philippe Huguen/AFP
Avec six autres personnes, l'homme était soupçonné d'enlèvements d'enfants.
©Philippe Huguen/AFP
Un homme a été lynché par une la foule dans la banlieue de Bogota en Colombie. Avec six autres personnes, il était accusé sur les réseaux sociaux d'avoir enlevé des enfants. Ces allégations infondées ont poussé 150 personnes à attaquer le groupe, a précisé la police samedi.

La rumeur sur les réseaux sociaux a poussé au crime. Un homme a été lynché à mort à Ciudad Bolivar, dans la banlieue de Bogota en Colombie. La ville est par ailleurs l'une des plus pauvres de la région et enregistre un très fort taux d'homicides.

Une rumeur insistante sur les réseaux sociaux voulait que la victime et six autres personnes soient responsables "de la disparition et de l'enlèvement de mineurs", a fait savoir le général Hoover Penilla, commandant de la police de Bogota, lors d'une conférence de presse samedi 27.

Le petit groupe a ainsi été pris en chasse et lynché par "plus de 150 personnes". La police est intervenue pour les secourir. Ils s'étaient alors réfugiés dans un immeuble pour tenter d'échapper à leurs assaillants.

A voir aussi: Nouvelle rumeur meurtrière sur WhatsApp en Inde: 32 personnes arrêtées

Lorsque les forces de l'ordre sont arrivées, trois des personnes visées étaient blessées. Parmi elles, l'homme qui a finalement succombé à ses blessures avant son arrivée à l'hôpital, où il était transporté en urgence.

En outre, quatre policiers ont été blessés lors de cet affrontement qui a fait un mort. Seulement huit assaillants, sur la centaine dénombrée, ont été identifiés.

Le groupe était soupçonné d'avoir enlevé six enfants dans la région de Bogota, ce sont de fausses informations sur les réseaux sociaux relayées depuis plusieurs semaines qui ont finalement poussé la foule à l'émeute.

A lire aussi:

Soupçons de tentative d'enlèvement: "faut arrêter", réagit Benzema

La controversée application de diffusion de rumeurs "Gossip" de nouveau disponible

Enlèvements d'enfants par un parent japonais: la justice entravée

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.