Agression à Aubervilliers: ils lui arrachent ses dents en or à la main

Agression à Aubervilliers: ils lui arrachent ses dents en or à la main

Publié le 02/07/2018 à 07:09 - Mise à jour à 07:11
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme d'une trentaine d'années a été sauvagement agressé à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) dans la nuit de vendredi à samedi. Ses agresseurs ont été jusqu'à lui arracher ses dents en or à la main.

C'est une agression qui semble venir d'un autre âge par sa violence et son mode opératoire, le tout pour un butin dérisoire, qui a eu lieu à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) dans la nuit de vendredi 29 à samedi 30 juin.

Un homme qui marchait dans la rue a été agressé par plusieurs personnes qui n'ont pas hésité à lui arracher ses dents en or.

Selon les éléments rapportés par plusieurs médias, la victime a été prise à partie par "plusieurs individus" qui avaient pour objectif de lui dérober son téléphone portable. Un motif futile pour une agression mais néanmoins assez classique. L'homme de 37 ans aurait été frappé à plusieurs reprises. Ses agresseurs se sont aperçus qu'il avait plusieurs dents en or.

Lire aussi: Val-d'Oise - un homme poignardé pour avoir refusé une cigarette

Ne reculant visiblement devant rien, les agresseurs ont alors décidé de les lui arracher alors qu'ils n'avaient pas de pince. C'est donc à mains nues qu'ils auraient accompli leur besogne. Savaient-ils au moins à quel point leur butin serait dérisoire? Impossible à dire. Les quelques grammes d'or arrachés de la bouche de leur victime ne représentent en effet selon une source policière qu'une cinquantaine d'euros.

La victime a été hospitalisée mais ses jours ne sont pas en danger. Ses agresseurs courraient toujours ce lundi 2. Pour vol avec violence commis par plusieurs personnes agissant en qualité de complices, ces hommes risquent jusqu'à sept ou 10 ans de prison selon la durée de l'incapacité de travail reconnue à la victime. Le vol accompagné de torture ou d'acte de barbarie est punissable de la réclusion criminelle à perpétuité, toutefois cette circonstance aggravante s'apprécie au regard de critères de durée des violences, d'impacts physiques et psychologique de la victime mais aussi d'une volonté perverse de faire souffrir gratuitement, ce qui ne semble pas être le cas ici.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les malfaiteurs ont arraché les dents en or de la victime pour à peine 50 euros.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-