Allier: le petit Audric, 4 ans, mort après une opération des amygdales

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Allier: le petit Audric, 4 ans, mort après une opération des amygdales

Publié le 04/10/2018 à 10:44 - Mise à jour à 10:48
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le tribunal de Cusset statue ce jeudi sur la mort d'un enfant de 4 ans en 2012 après une opération des amygdales. Les parents de la victime accusent la clinique de manquements, ce qu'elle conteste.

C'est une affaire difficile et douloureuse que doit juger ce jeudi 4 le tribunal de Cusset dans l'Allier. Il s'agit du décès tragique d'un enfant, le petit Audric âgé de 4 ans, en 2012 après une opération des amygdales à la clinique La Pergola à Vichy. L'établissement de santé est poursuivi pour homicide involontaire.

Audric est décédé d’un choc hémorragique brutal dont il avait été victime dans la voiture de ses parents, alors qu’il venait de sortir de la clinique au lendemain de son opération. Pour les parents de la victime, la clinique est coupable de "manquements". Ils s’appuient notamment sur des rapports d’expertise ayant révélé une absence de tensiomètre pour enfants, ce qui "n’a pas permis la réalisation d’un examen optimal lors du suivi postopératoire".  

Lire aussi - Enfant mort après une opération à Metz: deux médecins suspendus par l'Ordre

"Il existait des complications postopératoires réelles, pouvant correspondre au risque hémorragique largement connu de la communauté médicale. Ce risque exigeait une surveillance toute particulière du patient Audric", explique le dossier d'instruction rapporte Le Parisien.

La clinique est poursuivie en tant que personne morale car le chirurgien qui a opéré l'enfant est décédé pendant l’instruction, en juillet 2015. Si elle admet l’absence de tensiomètres adaptés aux enfants, elle conteste l'idée d’une sortie prématurée de l'enfant qui a quitté la clinique 23h après l'opération. Et d'ajouter que le mort "insupportable" du petit Audric est le résultat d'un "'aléa thérapeutique rare, pas d’un incident pénal".

Voir:

Opération de l'appendicite: deux médecins mis en examen après la mort d'un enfant

Metz: un enfant de 11 ans mort après une appendicite

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le tribunal de Cusset statue ce jeudi sur la mort d'un enfant de 4 ans après une opération bénigne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-