Attaque de Viry-Châtillon : 500 policiers manifestent leur "ras-le-bol" sur les Champs-Elysées

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 18 octobre 2016 - 10:07
Image
Policiers agressés Viry-Châtillon hommage
Crédits
©Damien Meyers/AFP
Dix jours après l'attaque de Viry-Châtillon, environ 500 policiers ont perturbé la circulation sur le rond-point des Champs-Elysées vers 1 heure du matin avant de se disperser.
©Damien Meyers/AFP
Dix jours après l'attaque de Viry-Châtillon, environ 500 policiers ont perturbé la circulation sur le rond-point des Champs-Elysées vers 1 heure du matin avant de se disperser. "Nous sommes à bout", a expliqué l’un d’eux.

Plusieurs dizaines de voitures de police ont perturbé la circulation sur les Champs-Elysées à Paris, dans la nuit de lundi à mardi, une mobilisation nocturne pour exprimer leur mécontentement, dix jours après l'attaque contre des policiers à Viry-Châtillon, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les policiers, en tenue civile, ont circulé à bord de véhicules banalisés ou appartenant à la flotte officielle de la police, gyrophares allumés, autour de l'Arc de Triomphe ainsi que sur l'avenue la plus célèbre du monde aux alentours de 01H00 du matin, avant de se disperser. "Nous sommes à bout", a expliqué l’un d’eux à un journaliste de l’AFP.

Selon le Parisien, la manifestation est partie de l’hôpital Saint-Louis, où est hospitalisé un adjoint de sécurité, très grièvement brûlé aux mains et au visage après avoir été blessé le 8 octobre par un jet de cocktail Molotov à Viry-Châtillon (Essonne).  D'après le quotidien, ce rassemblement "a été organisé sans organisation syndicale".

L'attaque très violente du 8 octobre à Viry-Châtillon (Essonne) avait blessé quatre policiers, dont deux grièvement, près de la cité difficile de la Grande Borne, à Grigny, une commune limitrophe.

Une dizaine de personnes "cagoulées", selon les autorités, avaient brisé les vitres de deux véhicules de police et les avaient incendiés en tentant de bloquer les policiers à l'intérieur. Le pronostic vital d'un adjoint de sécurité de 28 ans grièvement brûlé était "toujours engagé" en fin de semaine dernière, tandis qu'une gardienne de la paix de 39 ans devait sortir de l'hôpital en début de cette semaine, selon une source policière.

Mardi 11 octobre, plusieurs centaines de policiers s'étaient rassemblés en silence devant les commissariats de France, en solidarité avec leurs collègues attaqués, et avaient réclamé plus de moyens et davantage de fermeté.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Etam Défilé Mode Gilles Lellouche Joey Starr 03.03.2015
Twitter : les policiers agressés de Viry-Châtillon reçoivent le soutien de ... JoeyStarr
JoeyStarr a posté mardi soir un message assez touchant sur les réseaux sociaux, à l’adresse des policiers très violemment agressés aux cocktails Molotov samedi dans la...
12 octobre 2016 - 18:39
Culture
Image
Policiers agressés Viry-Châtillon hommage
A Viry-Châtillon, les policiers rendent un hommage silencieux à leurs collègues agressés
L'émotion est encore vive à Viry-Châtillon (Essonne), après l'attaque samedi au cocktail Molotov contre quatre policiers. Plusieurs organisations syndicales ont appelé...
11 octobre 2016 - 21:26
Société
Image
Un policier avec une arme à sa ceinture.
Policiers attaqués à Viry-Châtillon : rassemblements de policiers devant les commissariats
Quelques centaines de policiers se sont rassemblés en silence ce mardi devant les commissariats de France en solidarité avec leurs collègues attaqués samedi dans l'Ess...
11 octobre 2016 - 17:27
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.