Attentats de Paris: la police belge aurait raté 13 occasions de démasquer les terroristes

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 08 octobre 2016 - 17:04
Image
Salah Abdeslam, suspect clé des attentats terroristes du 13 novembre.
Crédits
©DSK/Police nationale/AFP
Sur ces treize occasions manquées, six sont dues à des manques de personnel.
©DSK/Police nationale/AFP
Selon les extraits d'un rapport confidentiel de la "police des polices", la police belge est passée à côté de treize occasions de démasquer les auteurs des attentats de Paris avant que la capitale française ne soit ensanglantée. Elle aurait été en possession d'écoutes téléphoniques liant des personnes soupçonnées de terrorisme avec Salah Abdeslam.

La police belge est passée à côté de treize occasions de démasquer les auteurs des attentats de Paris avant que la capitale française ne soit ensanglantée, selon des extraits d'un rapport confidentiel de la "police des polices" publiés ce samedi 8 dans un journal flamand. Dès février 2015, la police belge était en possession d'écoutes téléphoniques liant des personnes soupçonnées de terrorisme avec Salah Abdeslam, l'unique membre encore vivant des commandos du 13 novembre, selon le rapport cité par le quotidien DeTijd. Faute de personnel disponible, la police n'avait pas donné suite.

Sur ces treize occasions manquées, six sont dues à des manques de personnel. La police belge avait également ignoré une requête des autorités espagnoles concernant le frère aîné de Salah Abdeslam, Brahim Abdeslam, après qu'il se fut rendu dans la péninsule ibérique en mars 2015. Huit mois après ce voyage, Brahim Abdeslam s'était fait exploser dans un café parisien le soir du massacre. La réponse belge n'est parvenue qu'après les attentats.

Des informations sur le kamikaze Bilal Hadfi sont aussi restées inexploitées durant six mois, toujours en raison du manque d'enquêteurs. Enfin, des informations secrètes sur des attaques en Europe de l'Ouest sous la direction d'Abdelhamid Abaaoud ont aussi longtemps été conservées sans être exploitées par le parquet fédéral.

Ce rapport émanant "du Comité P", la police des polices, dont des extraits avaient déjà fuité, pointe les failles dans la manière dont l'enquête sur les auteurs des attentats qui ont fait 130 morts le 13 novembre à Paris avait été menée en Belgique. Le rapport, désormais finalisé, devrait être transmis à une commission spéciale du parlement belge, selon le quotidien flamand.

 

À LIRE AUSSI

Image
Police forces spéciales allemagne
Attentats de Paris: trois terroristes présumés arrêtés en Allemagne
Trois hommes se disant syriens et soupçonnés d'appartenir à l'Etat islamique ont été interpellés ce mardi dans un foyer de demandeurs d'asile en Allemagne. Ils auraien...
13 septembre 2016 - 19:07
Société
Image
Place de la République.
Souvenirs des attentats de Paris: le monument de la place de la République nettoyée
La Ville de Paris a commencé lundi 1er une grande opération de nettoyage de la statue située au centre de la place de la République, dont le piédestal est devenu après...
02 août 2016 - 13:40
Politique
Image
Attentats Paris 13 nov 2015 Bataclan Blessé
Attentats de Paris: une fausse rescapée du Bataclan condamnée pour avoir voulu escroquer le fonds d'indemnisation aux victimes
Une femme a été reconnue coupable d'avoir inventé sa présence au Bataclan le soir du 13 novembre 2015 pour pouvoir toucher 10.000 euros de la part du fonds dédommagean...
14 juillet 2016 - 11:07
Société