Aveyron : à 163 km/h trois jours après avoir eu son permis

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 21 juillet 2018 - 13:35
Image
Depuis 2003, les recettes des radars n'ont cessé d'augmenter et devraient rapporter plus d'un millia
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Le jeune conducteur a perdu les six points de son permis probatoire en trois jours.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Un jeune conducteur a été flashé à 163 km/h jeudi sur une route de l'Aveyron. Tous ses points de permis lui ont été retirés. Il l'avait obtenu trois jours plus tôt.

Le jeune homme est allé vite, et pas seulement sur la route puisqu'il a réussi à se faire suspendre son permis de conduire seulement trois jours après l'avoir obtenu.

Un conducteur de 18 ans a en effet été flashé jeudi 19 sur la RD 809 entre Millau et La Cavalerie (Aveyron) à la vitesse folle de 163km/h. Il a immédiatement été intercepté par les gendarmes qui ont constaté que le jeune homme venait tout juste d'obtenir son permis, rapporte La Dépêche.

Probablement grisé par la possibilité d'enfin conduire seul, le jeune homme a expliqué qu'il voulait "tester" la voiture d'un ami. Bien mal lui en a pris.

La vitesse maximale autorisée sur la départementale est de 110 km/h, soit 100 km/h pour un conducteur encore sous permis probatoire. Le jeune homme a donc nettement dépasser les 50 km/h d'excès de vitesse. Or à partir de ce chiffre, ce sont six points qui sont retirés au contrevenant, exactement le nombre dont dispose une personne qui vient tout juste d'obtenir le précieux sésame. 

Il a donc été suspendu et le jeune homme devait être présenté devant un juge. Il devrait donc avoir à rendre son permis, devoir repasser code et permis. A noter que même si l'on repasse rapidement ces examens, il est interdit de conduire pendant les six mois suivant la perte totale de ses points.

Lire:

Payer le permis moins cher en conduite supervisée, l'astuce pratique

Hérault: 4,36 g d'alcool au volant d'un 38 tonnes et en récidive

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Olaf Scholz
Olaf Scholz, prince autoritaire à Hambourg, technocrate défaillant et chancelier chancelant
PORTRAIT CRACHE - Olaf Scholz est une énigme, mais on ne prend aucun plaisir à la résoudre. Gauchiste à l’époque de la RFA, puis élu centriste du SDP dont il devient l...
01 mars 2024 - 14:08
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.