Champs-Elysées : un gilet jaune a eu la main arrachée par une grenade

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 27 novembre 2018 - 15:40
Image
Des CRS dans le quartier du Breil à Nantes, le 4 juillet 2018
Crédits
© SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
Un jeune gilet jaune a eu la main arrachée par un grenade sur les Champs-Elysées samedi 24.
© SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
Un jeune homme de 21 ans a eu la main arrachée par un grenade sur les Champs-Elysées samedi 24 lors de la manifestation des gilets jaunes. Il a dû subir trois opérations chirurgicales.

Les violences en marge de la manifestation des gilets jaunes samedi 24 sur les Champs-Elysées ont fait deux blessés graves. Un dans les rangs des forces de l'ordre et un autre parmi les manifestants: un jeune homme qui avait fait le déplacement en famille a eu la main arrachée par une grenade tirée par les forces de maintien de l'ordre.

Les faits ont eu lieu avenue Franklin-Roosevelt vers 18h. Très grièvement blessé, il a déjà dû subir trois interventions chirurgicales très lourdes dans le but de sauver sa main.

Lire aussi - "Gilets jaunes": 47 personnes déférées, 20 comparutions immédiates lundi

"J’avançais avec ma fille et ma nièce, on était en train de discuter, et mes deux fils et mon neveu nous suivaient, lorsque la grenade a explosé", a fait savoir sa mère à Mediapart. "A priori, des gens levaient les mains en l’air devant la police. Alors que nous avancions, les garçons ont vu un truc tomber. Ils se sont baissés, mais Gabriel a pris la grenade pour protéger son frère et son cousin. Aussitôt après l’explosion, j’ai vu Florent venir vers nous en portant Gabriel", a-t-elle poursuivi.

Et de conclure: "J’ai vu mon gamin avec la main arrachée. J’ai vu les os de sa main. C’était comme dans une guerre. Et alors qu’il était blessé, on s’est encore fait bombarder de lacrymogènes".

Le site lundi.am a réussi à obtenir une vidéo des premiers soins apportés au jeune homme où l'on peut voir son bras droit amputé de la main. En raison de leur caractère choquant, France-Soir a choisi de ne pas diffuser ces images (elles sont disponibles en cliquant ici).

Le jeune homme a également été touché par de nombreux éclats de grenade sur le côté droit du corps, sur la jambe et sur le front. "Son frère Florent a eu aussi le pied touché par des éclats qui ont traversé sa chaussure, et il en a reçu d’autres sur le crâne. Marvin, son cousin, a été touché par trois éclats", précise le site d'investigation.

Selon Mediapart, l'examen des blessures des trois jeunes hommes souligne qu'elles ont pu être provoquées par l'explosion d'une grenade GLI-F4. Le 24 mai 2018, lors de l'évacuation par la gendarmerie de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, un homme avait déjà eu la main arrachée par ce type de munition.

Lundi sur Cnews Michel Delpuech, le préfet de police de Paris, avait établi le bilan humaine de la manifestation à "31 personnes blessées" dont "24 parmi les manifestants dont un, un peu sérieusement à la main"...

Voir:

Après les violences de samedi, l'exécutif veut répondre aux "gilets jaunes" sans reculer

"Gilets jaunes": 101 gardes à vue à Paris, imbroglio sur l'appel à un "acte 3"

"Gilets jaunes" à Paris: chaos sur les Champs-Elysées

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.