Des gens du voyage bloquent l'autoroute A1 après le drame de Roye

Auteur(s)
PP
Publié le 29 août 2015 - 12:01
Image
Des gendarmes.
Crédits
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
Les manifestants ont allumé des feux et abattu des arbres pour bloquer la route (photo d'illustration).
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
Des dizaines de gens du voyage bloquent depuis vendredi 28 au soir l'autoroute A1 au niveau de Roye, dans la Somme. Ils réclament que le fils de l'une des victimes du drame survenu mardi 25 dans une aire d'accueil de la ville puisse sortir de prison, où il est actuellement incarcéré, pour assister aux funérailles de son père.

L'autoroute, l'une des plus fréquentée d'Europe, est totalement coupée dans les deux sens. Depuis hier vendredi 28, entre 60 et 100 gens du voyage bloquent l'A1 au niveau de Roye (Somme), où une famille a été abattue par un septuagénaire mardi 25. Ils réclament que le fils de l'une des victimes de la fusillade, actuellement incarcéré, puisse bénéficier d'une permission de sortie pour assister aux funérailles de son père.

De nombreux brasiers, des arbres coupés à la tronçonneuse et un face-à-face tendu: les automobilistes de l'A1 vivent une scène très particulière depuis vendredi soir. Sur place, des gens du voyage ont ainsi allumé des feux de pneus et de palettes et empilé des branches sur la route pour couper la circulation dans les deux sens. Des milliers d'automobilistes ont été bloqués durant plusieurs heures, totalement à l'arrêt, par cette action avant que les autorités ne parviennent à évacuer l'autoroute et ne mettent en place des déviations.

Les manifestants réclament qu'un homme, actuellement en prison, puisse assister aux funérailles de son père abattu lors du drame de Roye, mardi dernier. "On essaye d'être pragmatiques pour éviter un effet boule de neige (…). Le but est de contenir les manifestants sur l'autoroute et au niveau du rond-point", devant l'aire d'accueil de gens du voyage de Roye, a confié un porte-parole des forces de l'ordre cité par Le Figaro. La préfecture a ainsi déclaré vouloir "poursuivre le dialogue".

La situation ne devrait toutefois pas s'améliorer ce samedi matin 10h, heure à laquelle la justice doit examiner la demande du fils de la victime actuellement en prison.

Mardi 25, un homme âgé de 73 ans a ouvert le feu au fusil de chasse dans une aire de gens du voyage à Roye. L'homme a tué quatre personnes, dont un gendarme et un bébé, avant d'être neutralisé par les forces de l'ordre. La situation est depuis très tendue à Roye, où les proches des victimes ne décolèrent pas.

 

À LIRE AUSSI

Image
Gendarmes Illustration
Fusillade dans la Somme: le tireur avait 2,28g d'alcool dans le sang
Le tireur présumé qui a tué quatre personnes, dont un bébé et un gendarme, mardi 25 sur une aire d'accueil de gens du voyage, était fortement alcoolisé au moment des f...
26 août 2015 - 20:12
Société
Image
Le lieu de la fusillade dans la Somme.
Fusillade dans la Somme: le point sur l’enquête
L'homme soupçonné d'avoir tué quatre personnes par balles mardi dans un camp de gens du voyage à Roye, dans la Somme, entretenait depuis plusieurs mois un différend av...
26 août 2015 - 13:44
Société
Image
Des gendarmes.
Somme: 4 morts, dont un bébé et un gendarme, dans une fusillade
Un homme s'est introduit dans un campement de gens du voyage où il a ouvert le feu, ce mardi après-midi. Le bilan est très lourd: un couple et leur bébé de six mois ai...
25 août 2015 - 22:02
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.