Essonne: un octogénaire retrouvé mort ligoté chez lui après un cambriolage

Essonne: un octogénaire retrouvé mort ligoté chez lui après un cambriolage

Publié le 28/01/2019 à 10:55 - Mise à jour à 11:12
© GERARD JULIEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme âgé de plus de 80 ans a été retrouvé mort, ligoté à son domicile, dimanche 27 à Paray-Vieille-Poste. Il pourrait s'agir d'un cambriolage qui a mal tourné.

 

La macabre découverte a été faite par un infirmier chargé des soins à domicile de la victime. Un octogénaire a été découvert mort, ligoté dans sa chambre, à Paray-Vieille-Poste dans l'Essonne. L'infirmier a immédiatement prévenu les forces de l'ordre.

Selon le journal Le Parisien, qui révèle l'information, un cambriolage a eu lieu au domicile de l'octogénaire dans la nuit de samedi à dimanche. Un ou plusieurs individus se sont introduits dans le logement en fracturant une fenêtre. A leur arrivée, les forces de l'ordre ont constaté qu'un grand désordre régnait à l'intérieur du pavillon où tout était sans dessus-dessous.

"Le scénario d’un cambriolage qui aurait mal tourné semble le plus probable", précise le quotidien qui explique que la victime a été découverte pieds et poings liés, allongée sur son lit.

Lire aussi -  Un vétéran de 98 ans passé à tabac dans sa chambre lors d'un cambriolage

Une autopsie du cadavre doit avoir lieu dans les prochains jours pour déterminer les causes exactes du décès de l'octogénaire qui ne sont pas encore connues. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Versailles qui devra faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame qui a ému tout le quartier, d'ordinaire paisible.

"Il nous arrivait de croiser ce monsieur quand il faisait sa promenade chaque début d’après-midi. C’est terrible ce qu’il s’est passé. (...) C’est pourtant un quartier calme, ajoute sa compagne. On y vit depuis plus de 50 ans et nous n’avons jamais eu le moindre problème", a témoigné au Parisien un couple de retraité voisin.

Voir:

Agés de 14 à 18 ans, six jeunes soupçonnés d'avoir commis 127 cambriolages

Pour se protéger des cambriolages, il piège sa maison... à l'explosif

Insécurité: le nombre de cambriolages explose à Paris

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme âgé de plus de 80 ans a été retrouvé mort à son domicile, ligoté à son domicile, dimanche 27 à Paray-Vieille-Poste.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-