Grenoble: un homme roué de coups et blessé pour des viennoiseries

Grenoble: un homme roué de coups et blessé pour des viennoiseries

Publié le 03/09/2018 à 12:01 - Mise à jour à 12:03
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a eu la mâchoire fracturée dimanche matin à Grenoble, alors qu'il s'interposait entre trois jeunes ivres et une vendeuse en boulangerie, qui refusait de leur donner des viennoiseries gratuitement. La victime a été passée à tabac.

Trois hommes ivres ont fait irruption dimanche 2 au petit matin, probablement en sortant de soirée, dans une boulangerie cours Berriat à Grenoble. Ils ont demandé des croissants et des pains au chocolat, exigeant de la vendeuse qu'elle leur donne gratuitement. Ce qu'elle a évidemment refusé.

Leurs échanges se sont alors vivement envenimés et un client a décidé de s'interposer pour les calmer. Le responsable du magasin est également intervenu pour mettre les trois individus, âgés de 16, 19 et 25 ans, selon Le Dauphiné Libéré, hors des lieux.

C'est alors que les coups ont commencé à pleuvoir. L'homme qui s'est interposé en premier lieu a été passé à tabac. Le patron a aussi violemment été agressé.

Les deux victimes ont été hospitalisées sur le CHU de Grenoble et l'une des deux souffrait d'une fracture à la mâchoire. Le nombre de jours d'ITT qui leur ont été prescrits n'a par ailleurs pas été communiqué par le corps médical.

Lire aussi: Grenoble - un homme chute et se blesse en urinant du haut d'une berge

Les trois agresseurs ont rapidement été arrêtés par les forces de l'ordre, qui n'ont eu aucun mal à leur passer les menottes tant ils étaient ivres. Ils ont d'ailleurs passé la journée en cellule de dégrisement avant d'être interrogés, et devraient être jugés en comparution immédiate ce lundi 3.

Et aussi:

Grenoble: un Suisse se fait voler 10.000 euros en liquide

Grenoble: un jeune homme grièvement blessé dans une fusillade

Grenoble: attaquée par un homme armé, elle est sauvée par son chien

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a été violemment agressé dans une boulangerie, pour s'être interposé entre trois jeunes ivres et la vendeuse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-