Il finit aux urgences après un garrot trop serré au sexe

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il finit aux urgences après un garrot trop serré au sexe

Publié le 03/04/2019 à 10:56 - Mise à jour à 11:03
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme, suspecté d'exhibitionnisme à l'origine, s'est retrouvé dans une situation gênante et douloureuse, et a été emmené en urgence à l'hôpital. Il s'était fait un garrot trop serré au sexe et n'arrivait pas à l'enlever.

Les pompiers des Alpes-Maritimes sont intervenus samedi 30 mars à Antibes pour sortir un homme d'une situation assez… cocasse. C'est la police qui les a appelés en urgence, ne sachant pas trop comment aider cet individu qui était suspecté d'exhibitionnisme à la base.

Selon les faits relatés par Nice-Matin, un homme, dont ni l'âge ni l'identité n'ont été révélés, a en effet été retrouvé samedi matin partiellement nu, un garrot au niveau des parties génitales et des traces de griffures sur les fesses.

Sous l'emprise de la drogue, il s'était visiblement adonné à des pratiques sexuelles relativement extrêmes mais avait trop resserré le lien et ne parvenait pas à libérer son sexe de cette emprise.

Lire aussi: il se coince le sexe dans un anneau en métal, les pompiers utilisent une scie électrique

Les pompiers n'ont pas non plus réussi à l'aider et, ayant sans doute peur de mettre fin à la vie sexuelle de leur patient avec un geste non maîtrisé, ont préféré l'emmener d'urgence à l'hôpital.

La situation étant assez sensible, l'homme a fait preuve d'un comportement agressif mais a dû s'adoucir quand les médecins ont réussi à soulager ses douleurs.

Voir aussi:

Dépucelage, plan à trois et drogue: un ado de 16 ans raconte son séjour sur "'l'île du sexe"

Il brûle le sexe de sa compagne qu'il croit coupable d'adultère

Je pense trop aux sexe, que faire?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A Antibes, un homme a fini aux urgences après s'être fait un garrot au niveau des parties intimes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-