Il frappe son bébé et l'enferme dans une cage pour se venger de son ex-femme

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 22 avril 2019 - 19:54
Image
Une petite fille tient la main de sa mère, migrante clandestine, après avoir été toutes deux libérées d'un centre de rétention, le 17 juin 2018 à McAllen, au Texas
Crédits
© Loren ELLIOTT / AFP/Archives
Un homme s'est filmé en train de violenter son bébé, qu'il a enfermé dans une cage, pour se venger de son ex-femme.
© Loren ELLIOTT / AFP/Archives

Xu Ting a récemment signalé à la police chinoise que son ex-mari avait violenté leur fille de 20 mois et l'avait enfermée dans une cage pour se venger d'elle suite à leur divorce. Mais il pourrait ne pas être poursuivi, car les policiers ont justifié son comportement par le stress.

Un père de famille, qui a maltraité sa petite fille de 20 mois pour se venger de son ex-femme suite à leur divorce un an auparavant, pourrait ne jamais être condamné ni se voir retirer son autorité parentale car les policiers ont dit à la mère de l'enfant qu'il subissait beaucoup de stress et qu'il fallait savoir le pardonner.

Les faits se sont déroulés récemment dans la province chinoise de Guangdong. Xu Ting, la mère de la fillette, a alerté les autorités après avoir reçu des photos et des vidéos de son ex-mari, Xu Qian, où on le voit frapper l'enfant, l'attacher avec une corde autour du cou, lui mettre le pied sur la tête, et même l'enfermer dans une cage pour chien.

Sur l'une des photos, qui a été partagé sur les réseaux sociaux chinois et a provoqué l'indignation, on peut voir la fillette en pleurs dans une cage avec un sachet de croquettes à côté d'elle.

Lire aussi: Nord - pour se venger de son ex-compagne, il tue leur fille de huit ans

Xu Ting a aussi révélé aux policiers de Chao'an qu'elle avait elle-même été frappée par son ex-mari, et que c'était en partie pour ça qu'elle avait voulu divorcer.

Elle s'est confiée sur son compte Weibo sur la façon dont elle avait été reçue par les policiers: "Ils m'ont dit que les hommes sont stressés et que les femmes ont besoin d'être compréhensives. Il n'y a que des hommes dans la police... alors les policiers aident les hommes".

La police de Chao'an ne s'est pas exprimée sur les déclarations de Xu Ting mais a assuré poursuivre l'enquête sur les accusations de maltraitance.

Et aussi:

Il viole une femme enceinte de neuf mois pour se venger de son voisin

Il vole et abandonne le chien de ses voisins pour se venger

Apt: il incendie un immeuble pour se venger d'un voisin

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.